Search
samedi 6 mars 2021
  • :
  • :

Nouvelle mosquée de Bandiagara: un acte de foi de Seydou Nantoume

Offerte gracieusement par l’un des dignes fils du terroir, Seydou NANTOUME, PDG de Toguna Agro-Industries, la nouvelle mosquée de Bandiagara sise au 8è quartier, a été officiellement inaugurée, vendredi dernier, à la faveur d’une prière collective.

Présidée par le ministre des Affaires religieuses et du culte, Thierno Amadou Omar Hass DIALLO, l’inauguration de la nouvelle mosquée s’est déroulée en présence de son collègue des Sports, Housseini Amion GUINDO, également un fils du terroir ; de Oumar Ibrahim TOURE, Commissaire à la sécurité alimentaire ; de l’imam Mahmoud DICKO, président du HCIM ; de l’imam de la Grande mosquée de Bamako, Kokè KALLE, du généreux donateur, Seydou NATOUME, ainsi qu’une foule immense de fidèles musulmans venus de tous les villages environs du pays dogon pour être des témoins oculaires de cette fête religieuse.
D’une capacité de 5 000 places, sur une superficie bâtie de 5 000m², le joyau architectural comprend: deux grandes salles de prière, une salle de lecture, une morgue, un forage, un château d’eau, des latrines et une aire aménagée pour les ablutions.
La grande prière a été dirigée par l’imam Mahmoud DICKO. Au rang des fidèles du jour, les notabilités des villes, les représentants des familles maraboutiques de la 5è région, les cadres ressortissants et élus du cercle de Bandiagara, des élus locaux, des hôtes venus du Sénégal, de la Tunisie et diverses localités du Mali.
En effet, la date du vendredi dernier aura été marquée d’une pierre blanche dans la vie des populations de la ville de Bandiagara. Pour cause, cette ville vient d’être dotée d’une mosquée de plus de 5 000 places, entièrement financée par le digne fils du terroir, Seydou NANTOUME, PDG de Toguna Agro-Industries.
Selon le maire de la localité, Housséni SAYE, jamais sa ville n’a connu une telle mobilisation ces dernières décennies.
A l’issue de la cérémonie, le généreux donateur, Seydou NANTOUME, n’a pas souhaité s’expliquer sur le coût financier de ce geste, plein de foi et piété. Cependant, certaines indiscrétions de son entourage, on murmure que plus de 1,5 milliard de FCFA serait engagé dans la construction et l’équipement de cette «Maison de Dieu».
Pour sa part, l’ingénieur qui a dirigé les travaux, Mamadou KONE, a souligné que le joyau est conçu en style traditionnel Soudano-sahélienne et construit en pierres taillées. Aussi, a-t-il révélé, les fresques et la décoration sont inspirées de l’architecture du terroir.
En s’adressant au donateur, l’imam de la Grande mosquée de Bamako, Kokè KALLE, a vivement remercié et félicité M NANTOUME, pour ce geste qu’il a qualifié d’acte de foi, de citoyenneté, de piété et de patriotisme. L’imam de la Grande mosquée de Bamako a ensuite invité les fidèles musulmans à la cohésion, à l’unité et au travail.
Le ministre Thierno Amadou Omar Hass DIALLO, en se basant sur les écritures saintes, a indiqué que celui qui aurait construit une mosquée (Maison de Dieu) aura le Paradis comme récompense. En ces temps d’insécurité, de conflits, notamment fonciers, il a invité les érudits à des prières pour le Mali.

Par Abdoulaye OUATTARA
Envoyé Spécial
à Bandiagara




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *