Search
lundi 1 mars 2021
  • :
  • :

Observation électorale: le PM salue la Synergie

C’est une lettre de félicitations, signée du Chef du Gouvernement, qu’a reçu ce mercredi 15 avril 2020, la Mission d’Observation électorale de la Synergie, pour le professionnalisme que cette organisation a fait preuve lors de l’observation du premier tour de l’élection des députés à l’Assemblée nationale, scrutin du 29 mars 2020. En attendant le second tour, prévu pour ce 19 avril, le Dr Boubou CISSE assure la Synergie que les Maliens comptent encore plus sur leur patriotisme.

« Monsieur le Chef de mission,

Par lettre en en date du 31 mars 2020 vous avez bien voulu à l’issue du 1er tour des élections législatives tenu le 29 mars 202, me transmettre les déclarations et communiqués de Presse de la Synergie dont avez l’insigne honneur de diriger.

Je m’empresse de vous faire connaitre tout l’intérêt que je porte à votre organisation et plus particulièrement aux renseignements remarquables joints en annexe de votre lettre.

Je vous exprime en la circonstance tous mes remerciements et ma reconnaissance au bienveillant intérêt que votre organisation porte à l’organisation réussie des élections en général en particulièrement les présentes législatives.

Tout en vous assurant qu’un meilleur parti sera tiré de vos déclarations et communiqués de presse, je vous prie d’agréer Monsieur le Chef de Mission, l’assurance de mes sentiments meilleurs. », Signé Dr Boubou CISSE, en date du 15 avril 2020.

Conformemément à son rôle de contrôle citoyen neutre, impartial et professionnel, la Mission d’Observation électorale (MOE) de la Synergie a observé le 1er tour des législatives au Mali dont le scrutin s’est tenu le 29 mars 2020, dans un contexte marqué par d’importants défis organisationnels et sécuritaires.

Pour ce scrutin, la Synergie avait déployé à l’occasion des législatives de 2020, 83 observateurs à long terme (OLT) et 1 145 Observateurs à -Court Terme (OCT) dans les 55 circonscriptions électorales du Mali ; sous le financement de l’Ambassade royale du Danemark (ARD), à travers le Fonds d’Appui aux Moteurs du Changement (FAMOC) et de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

Au terme des opérations, la synergie avait adressé d’importantes recommandations aux acteurs du processus électoral en vue d’améliorer l’organisation du second tour.

Ainsi, dans son rapport, la Synergie avait invité le Gouvernement préserver les droits des électeurs et des candidats par leur sécurisation et la garantie de l’égalité de chance des candidats ; étendre les dérogations aux mesures de couvre-feu aux acteurs impliqués dans le processus électoral, notamment les agents électoraux et les observateurs.

Il s’agit de mettre un accent particulier sur la formation des agents électoraux aux procédures et règles en matière de tenue du bureau de vote et leur sécurisation ; prendre des mesures pratiques afin de faciliter l’accès aux bureaux de vote aux personnes vivant avec handicap ; mettre en œuvre les mesures de protection des agents électoraux, observateurs et électeurs contre le Coronavirus (COVID 19) et l’insécurité.

De même, il s’agit de poursuivre en lien, avec la société civile, les initiatives d’appels collectifs au calme des populations et de tous les acteurs politiques et réactiver le programme national d’éducation civique ; créer les conditions pour l’effectivité des élections paisibles sur l’ensemble du territoire national.

Toujours dans le même rapport, la Synergie avait invité les acteurs politiques à poursuivre dans la voie du dialogue et de la concertation, le règlement de toutes les divergences pouvant naître du processus électoral ; et de recourir aux juridictions compétentes pour le règlement de tout contentieux électoral.

En fin, la Mission encourage les parties prenantes au processus électoral de créer les conditions de paix et de sécurité sans lesquelles la marche vers le développement inclusif n’est point possible.

Au regard de tous ces efforts et aux renseignements remarquables contenu dans ses rapports et communiqués de presse et la Synergie a été logiquement remercier par le Gouvernement.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *