Search
samedi 23 mars 2019
  • :
  • :

Pharmacie populaire du Mali: un budget de plus de 11 milliards FCFA pour 2019

La Pharmacie populaire du Mali (PPM) a tenu, ce mardi 12 mars 2019, dans ses locaux, la 86e session ordinaire de son Conseil d’administration. Les principaux points inscrits à son ordre du jour étaient entre autres : l’adoption du budget prévisionnel 2019 estimé à 11 293 895 000 FCFA en produit et 10 836 770 000 FCFA en charge, avec un résultat prévisionnel attendu de 457 125 000 FCFA ; et celle du rapport d’activités 2018, les perspectives, etc.

Placée sous le haut patronage du Dr Moussa SANOGO, président directeur général (PDG) de la PPM, la session s’est déroulée en présence de tous les administrateurs.

Dans son discours d’ouverture, le PDG a fait savoir qu’au cours des trois derniers exercices, à savoir 2016, 2017 et 2018, la PPM a réalisé un chiffre d’affaires de 30 288 098 000 FCFA, dont 9 715 197 000 FCFA, en 2018, soit 32, 08 % du chiffre d’affaires triennal.

Aussi, a-t-il précisé, les besoins du secteur public en médicaments essentiels ont été maitrisés pour un plus grand nombre d’usagers avec un taux de disponibilité du panier de l’ordre 92,13 % avec 281 jours contre 238 en 2017.

Parlant des activités, le PDG a expliqué qu’en 2018, la Pharmacie populaire a distribué 34 640 kits de césarienne contre 31 453 kits en 2017 dans l’ensemble des structures sanitaires publiques habilitées.

À cela, s’ajoute, selon le PDG SANOGO, la livraison des intrants de lutte contre le paludisme dans les hôpitaux et Centres de santé de référence, conformément au plan de répartition du Programme national de lutte contre le paludisme.

Aussi, l’approvisionnement en ARV et produits connexes a été régulièrement fait dans les 85 sites de prise en charge des personnes vivantes avec le VIH (PV VIH), conformément à l’accord de partenariat PPM/PNUD.

À ces actions, a déclaré le patron de la PPM, le ministère de la Santé et de l’hygiène publique a livré en 2017, des médicaments au titre des épidémies et des catastrophes pour un montant de 1 151 206 090 FCFA contre 757 749 660 FCFA, l’acquisition des médicaments de lutte contre la tuberculose et le cancer qui sont gratuits pour 202 747 270 FCFA et l’achat de vaccins contre le choléra, la grippe, la méningite et le vaccin antirabique pour un montant total de 808 351 215 FCFA contre 208 325 250 FCFA en 2017.

En 2018, a indiqué le PDG, le total des achats réalisés par la PPM, s’élève à 9 686 823 000 FCFA, soit un taux de réalisation de 110, 86 %, dont 169,04 % sont uniquement pour les consommables médicaux.

Pour le PDG de la PPM, cette hausse enregistrée traduit un regain d’activités au niveau des services rendus notamment la satisfaction des commandes adressées.

Par ailleurs, le PDG a rappelé que l’année 2018 a vu la réalisation des travaux d’aménagement de magasins de stockage dans le district de Bamako et dans certaines régions (Sikasso et Koutiala) ; l’équipement du département galénique, l’entretien et la maintenance des véhicules de livraison et du matériel de manutention, ainsi que la finition des travaux de construction des entrepôts modernes des régions de Kayes, Koulikoro et Mopti.

Concernant de l’année 2019, le PDG révèle que sa société envisage un budget prévisionnel de 11 293 895 000 de FCFA en produit et 10 836 770 000 de FCFA en charge avec un résultat prévisionnel attendu de 457 125 000 de FCFA.

S’agissant des perspectives, le président-directeur général de la PPM a expliqué que des grands chantiers étaient envisagés en 2019, dans le cadre de la modernisation de sa société et de la satisfaction des besoins en médicaments essentiels et dispositifs médicaux du pays. Pour le Dr Moussa SANOGO, ces futures réalisations seront de l’ordre de 1 067 557 000 FCFA. Il s’agit, selon lui, d’un niveau appréciable qui traduit les efforts déjà engagés par les responsables et les travailleurs de la PPM pour relever le défi.

Par SABA BALLO

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *