Search
dimanche 9 décembre 2018
  • :
  • :

Présidentielle: une femme dans la course

Elle est pour le moment la première femme à déclarer officiellement sa participation à la présidentielle du 29 juillet prochain. Elle, c’est Mme KANTE Djénéba NDIAYE, une femme qui a pris son courage à deux mains pour affronter cette longue liste de candidats hommes qui lorgnent le fauteuil présidentiel.
Connue par les Maliens de l’extérieur, notamment ceux de la Centrafrique, KANTE Djénéba NDIAYE est la présidente du mouvement «Faso djô ton». Elle ambitionne occuper le fauteuil présidentiel à l’issue de l’élection présidentielle du 29 juillet.
En effet, c’est à son quartier général à Lafiabougou que Mme KANTE Djénéba NDIAYE a lu sa décélération de candidature, samedi dernier, devant son équipe de campagne déjà mise en place.
Drapée dans un grand boubou majestueux, Mme KANTE Djénéba NDIAYE s’est adressée aux Maliens de l’intérieur et ceux de l’extérieur.
«Chers compatriotes, Maliennes et Maliens, j’ai souhaité m’adresser à vous, citoyenne pleine d’une mère patrie qu’est le Mali», a-t-elle entamé sa déclaration de candidature.
«Dans moins de deux mois aura lieu l’élection présidentielle au Mali. Notre chère patrie à rendez-vous avec la démocratie, c’est-à-dire l’expression de la volonté populaire par la voie des urnes. A cet effet, je saisis cette occasion pour informer tous les Maliens et les Maliennes que je serai candidate à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain. J’invite l’ensemble des citoyens à accompagner ma candidature et soutenir ma volonté le Juillet 2018 », demande-t-elle dans sa déclaration officielle.
Pour rappel, KANTE Djénéba NDIAYE est la présidente de l’Association des Maliens rapatriés de la Centrafrique.

PAR CHRISTELLE KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *