Search
dimanche 28 février 2021
  • :
  • :

Primature: l’Imam et ses pions

Après la nomination de certains de ses proches dans des postes ministériels, au Conseil national de transition et ailleurs dans des postes juteux, la nomination à Primature du très personnel chargé de communication et très proche de l’imam Mahmoud DICKO, Ahmad N’Douga Maiga, fait de grands bruits sur les réseaux sociaux. En tout cas, cette nomination apporte vent au moulin de ceux qui avaient soutenu que le combat de son autorité morale du M5-RFP pour le départ de l’ancien régime cachait des objectifs inavoués. Aujourd’hui ces nominations font-elles éclater au grand jour les vraies raisons cachées du combat qui n’achemine vers un nouvel épisode ?
La nomination de N’Douga Maiga comme chargé de mission à la Primature suscite beaucoup de commentaires. Certains estiment que cette nomination est normale et que le jeune a droit à ce poste s’il a les compétences requises. Par contre, d’autres trouvent que c’est regrettable de constater que le but du combat était de satisfaire des intérêts personnels. C’est le sujet de votre facebookan du jour !

Boubacar Païtao : il commence maintenant à placer ses hommes. Son manif… n’est vraiment pas tombé dans l’oreille de sourds.

Kaou Abdramane Diallo : La hawla wala kuwata. Ça commence à devenir sympathique cette rengaine !
‘’Otuma’’ les proches de ‘’karissa’’ ne sont pas Maliens wa. Et pourtant beaucoup de journalistes écument les ministères hein. Je n’ai pourtant pas vu de plainte hein.

Brahima Dao : notre très éclairé et illuminé a du talent. Faiseur de rois et tombeur de président, on le craint, on le respecte et on hait son modus operandi.

Aguidie Kodio : il a menacé la transition pour pouvoir nommer son vaurien de petit.

Yacouba Sanogo : mon frère au fil du temps on connaît ceux qui sont pour le pays et ceux qui sont pour leur intérêt. Ça nous permettra de distinguer les vrais et les faux pour pouvoir faire une lutte saine dans les jours à venir.

Aboubacar Berthe Lemolare : Yacouba Sanogo, vous serez bernés par d’autres.

Aboubacar Berthe Lemolare : c’est le quotidien des Africains frères. Ce qui retarde l’Afrique. Utiliser les gens pour atteindre ses objectifs personnels. Mais, sois sûr, les choses changeront d’une manière ou d’une autre. On ne va pas suivre seulement. Nous chercherons à être parmi les acteurs principaux.

Junior Kamara : le combat n’était pas pour le Mali, mais pas pour l’intérêt personnel. Vous allez finir par travailler après tout ça.

Toumani Doumbia : Félicitations, mais moi à ta place je n’allais pas accepter ce poste qui est un cadeau empoisonné.

Moulaye Idriss Haidara : Tu as risqué ta vie pour le Mali et pour la bonne gouvernance, cette nomination est un non-événement. L’Imam a trahi tout le monde mon frère !

Papus Diallo : je ne suis pas à d’accord avec l’Imam. Mais Hamed est un Malien et s’il a la compétence pourquoi pas.

YERI Bocoum : que l’imam politicien sorte pour nous dire que lui il ne donne personne. Maliens ouvrez vos yeux, ce type trahit tout ce qui bouge. Ne vous associez plus à ce politicien qui ressemble au caméléon. N’Douga nommé chargé de mission à la Primature sur quelle qualité ? Mon pays est tombé bas, plus bas qu’on ne puisse l’imaginer.
Kaba Moussa : au Mali on compte sur tout le monde, scolarisés et non scolarisés, tout le monde a quelque chose à donner au Mali.
Bougari Magassa : mon frère va travailler, N’Dounga Maïga a bien travaillé pour ce pays, mais toi tu ne fais que la publicité de tes proches.
Sibiri Pierre Kone : mon frère, je ne suis pas contre ta position, mais apporte-nous une analyse objective. Le poste de chargé de mission ne nécessite pas de qualités exceptionnelles, toi aussi.
Souleymane Diakite : on avance seulement. Merci Papa Cheick Imam Mohmoud Dicko l’homme incontournable de toute Afrique.
Opposant Média : à peine une année du départ du régime d’IBK, l’imam Dicko commence à vous montrer son vrai visage à travers les nominations de ses petits. De Mohamed Salia TOURE au ministère de l’Emploi à Issa Kaou Djim au CNT et maintenant Ahmad N’Douga Maiga à la Primature.

Gandhi Média – GM : analyse de Tapa KONTÉ sur la nomination de Ahmad N’dounga Maïga. Néko, c’est quoi le problème, c’est parce qu’il a accepté d’être nommé ou c’est le fait que c’est lui et pas vous? Mes amis, grandissons un peu dans nos têtes ! Ce monsieur, moi je ne le connais pas, je ne l’ai jamais vu et on n’a jamais été amis. La seule chose qui nous a réunis c’est l’idée qu’il fallait chasser IBK qui avait échoué. IBK est parti, il faut quelqu’un pour la place. Si lui estime qu’il est capable de faire bien et accepte d’y aller, où est le problème? Vous voulez qu’il reste avec moi à crier que ça ne va pas ? Qui va faire le boulot ?
Arrêtons un peu de faire l’éternel trahi. Si Dicko même veut être ministre, qu’il le soit. L’essentiel c’est que le boulot soit bien fait. Sinon il doit subir ce que lui et nous avions fait subir aux autres, point. Mais si le problème c’est que c’est lui et pas vous, alors ça, c’est ce qu’on appelle ‘’gniengoya’’. Cher compatriote, bon courage pour ta nouvelle fonction, mais attention, tu as intérêt à bien faire, sinon tu iras grossir les rangs des incapables que nous ne cesserons de conspuer chaque matin. Ça c’est aussi notre droit !
Kenzo Le Gouverneur : trop de jalousie et d’égoïsme dans ce pays. Une fois la nomination de quelqu’un, ils font le commérage partout alors que si tu leur donnes la même opportunité ils ne vont jamais refuser. Vraiment qu’ils nous laissent en paix avec leurs ‘’nyiengo ya’’.
Waly Diallo : c’est ça qu’on n’appelle un jeune patriote.
Saîdou Traoré : on s’en fout de ces analyses bidon de Tapa Konté. Tous les proches de l’imam sont en train de se servir de lui comme escalier pour atteindre leurs objectifs (être nommé dans des postes de responsabilité pour bouffer le gâteau des putschistes) tout comme l’imam lui-même qui a eu à se servir d’eux dans le passé pour atteindre ses buts de manipulation.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *