Search
lundi 10 décembre 2018
  • :
  • :

Prix ‘Nyéléni’ 2018: le mérite du professionnalisme salué

L’Association des journalistes pour la promotion des Arts et de la culture (JOURNAC), en partenariat avec l’Agence nationale de la sécurité routière (ANASER), a organisé, vendredi dernier, à la Maison de la presse de Bamako, la 4è édition de la soirée des prix «Nyéléni» qui avait pour thème: « Le rôle et la place de la femme de médias dans la sécurité routière».

Cette soirée dédiée aux femmes de la presse malienne était placée sous le haut parrainage de Moulaye Ahmed Boubacar, ministre des Transports et du désenclavement, représenté par son secrétaire général, Alkaidy Amar TOURE.
C’était en présence du directeur général de l’ANASER, le chef d’escadron Mamadou SIDIKI KONATE ; Bassirou KEITA, représentant le Centre d’information gouvernementale du Mali (CIGMA) ; Fakara FAYAINKE, président de l’Union nationale des journalistes du Mali (UNAJOM) ; de Mme Mariam KONE, présidente de l’Association des journalistes pour la promotion des arts et de la culture (JOURNAC).
On y notait la présence de plusieurs autres personnalités et confrères et consœurs venus de Mopti, de San et de Bamako.
La présidente du JOURNAC a salué le courage des femmes qui ont choisi ce métier de sacerdoce ; elles qui, par vocation, bravent vents et marrées pour éduquer, sensibiliser et surtout informer. Ces femmes, a-t-elle précisé, sont les journalistes, animatrices, comédiennes et communicatrices dans toutes leurs diversités.
Par ailleurs, Mme Mariam KONE a réitéré l’engagement de son Association et ses partenaires à accompagner les communicatrices qui œuvrent pour le développement économique, social et culturel de notre pays, à travers leurs actions quotidiennes pour l’épanouissement humain.
Dans un autre registre, elle a rappelé que le JOURNAC a eu à distinguer des communicatrices de la presse écrite, parlée et audiovisuelle, de Kayes à Taoudéni, lors des 3 dernières éditions des prix ‘’Nyéléni’’ qui se sont intéressées aux questions de sécurité et de paix au Mali ; de la promotion de la sécurité alimentaire ; et de la santé de la mère et de l’enfant.
Quoi de plus normal, selon la présidente de JOURNAC, que de songer à primer, comme les éditions passées, ces journalistes et animatrices qui se sont illustrées en matière d’éducation à la citoyenneté et d’engagement patriotique contre le phénomène de l’insécurité routière.
En effet, soutient Mme Mariam KONE, ces communicatrices qui se sont distinguées dans la prévention, l’information et la sensibilisation contre l’insécurité routière à travers leurs émissions, articles de presse ou prestations culturelles, méritent d’être récompensées. D’où l’institutionnalisation de la Nuit des «Nyéléni», a-t-elle expliqué.
Pour terminer, la présidente des journalistes pour la promotion des Arts et la culture a fait savoir que ce phénomène d’insécurité routière a été une priorité fondamentale des plus hautes autorités de notre pays. Elle en veut pour preuve, la création de l’Agence nationale de la sécurité routière en 2009, avec pour mission de promouvoir et renforcer la sécurité routière.
A son avis, les femmes appréhendent mieux les conséquences de la sécurité routière. Car selon elle, depuis la famille, les femmes et les enfants sont les victimes directes de l’insécurité routière. Pour elle, l’objectif de la soirée est de sensibiliser, éduquer et informer les citoyens pour un changement positif de comportement sur la route. Car il est établi que le mauvais comportement de l’homme est le premier facteur de l’insécurité.
Notons qu’au total, 7 braves femmes de la presse malienne ont reçu le prix ‘’Nyéléni’’ ainsi que des attestions, des casques et des enveloppes symboliques. Il s’agit de Bintou DAGNOKO (Magasine le Défi des femmes), N’Deye Awa CAMARA (radio Kledu), Amy SANOGO (Journal Inter de Bamako), Kadia KONE (radio Benkan), Assan TANGARA (radio Santoro de San), Racky THIAM (ORTM-Mopti).
Par ailleurs, l’évènement a été marqué par la présentation des sketchs de sensibilisation sur la sécurité routière par un groupe de comédiens et la prestation des artistes BALLODJI et Alou SAM. Vivement la 5è édition de la soirée des prix ‘’Nyéléni’’.

SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *