Search
vendredi 26 février 2021
  • :
  • :

Processus de Paix au Mali: l’ADP Maliba organise un forum à Abidjan

Le 1er Forum de la diaspora malienne, impliquant les militants de l’ADP-MALIBA, s’est tenu les 8 et 9 Mai 2016 à Abidjan (Côte d’ivoire) sur le thème : «Rôle des maliens de la diaspora dans le processus de paix et de réconciliation nationale au Mali». L’organisation de ce forum international est une manière pour l’ADP-Maliba d’inviter les Maliens de l’extérieur à prendre part au débat sur la crise sécuritaire dans leur pays.

Initié par l’ADP-Mali, à travers sa commission affaires étrangères et coopération internationale, chargée du suivi de l’accord paix d’Alger, le forum d’Abidjan a enregistré la présence de tous les députés ADP MALIBA, des vices présidents, du secrétaire général, de la présidente du mouvement national des femmes, le leader des jeunes et autres secrétaires chargés des maliens de l’extérieur, de l’intégration africaine. Les délégués, venus du Sénégal, de la Mauritanie, de la France, d’Atlanta (Etats Unis), ont manifesté un intérêt politique évident à ce rendez-vous du donner et du recevoir.
Le choix de la Côte d’Ivoire, pour le président du parti, Amadou THIAM, se justifie par les liens séculaires d’amitié et de fraternité entre les deux pays. Aussi, tout comme le Mali, la Côte d’Ivoire se relève-t-elle d’une crise politico- ethnique qu’elle a traversée, depuis près de 10 ans, et qui a profondément affecté le vivre ensemble dans le pays. En dépit de tout, se satisfait le leader de ADP MALIBA, grâce au leadership du président Alassane OUATTARA, qui a su faire preuve de résilience pour construire une paix durable et engager le chantier du développement, le pays amorce aujourd’hui son grand retour sur la scène internationale. Il est donc clair qu’il s’agira, pour ce parti, d’une opportunité pour la diaspora Malienne, partout où elle se trouve, de se mobiliser et s’impliquer davantage dans le processus de paix et de réconciliation au Mali. C’est cette option que l’honorable THIAM a défendue, en insistant sur le fait que les Maliens doivent faire l’union sacrée autour de leur pays.
Le président d’honneur, président de la fondation « Maliba», Aliou Boubacar DIALLO, a souligné que le combat de la fondation Maliba et du Parti ADP Maliba s’inscrit dans une dynamique de solidarité entre les peuples, de lutte contre la criminalité transfrontalière et l’instauration d’une paix durable, véritable socle du développement de nos pays. Souvent sollicité, pour un appui au développement local de leur pays le Mali, aujourd’hui force est de reconnaitre que ce développement est compromis par l’insécurité et les conflits que traversent le pays.
En effet, le 15 mai 2015, le gouvernement du Mali, les groupes armés et la médiation internationale ont signé l’accord d’Alger pour la paix et la réconciliation nationale, parachevé le 20 Juin 2015. Le parti ADP-Maliba, en tant que force de proposition, et en vertu de l’article 51 de l’accord de paix, a décidé d’apporter sa contribution à sa mise en œuvre, à travers l’organisation d’un forum International à Abidjan pour créer un engouement chez tous nos compatriotes de la diaspora sur la problématique de la paix. Dans un contexte politique et sécuritaire fragile, où plus d’une fois, des parties signataires ont dénoncé la lenteur de la mise en œuvre de l’accord, il est plus que nécessaire, pour le parti ADP-Maliba, de se pencher sérieusement sur cette problématique de nature à saper tous les efforts consentis jusque-là pour une paix durable dans le pays.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *