Search
lundi 10 décembre 2018
  • :
  • :

PRODEC: un plan sectoriel de lis de 7 milliards de F CFA

Le nouveau ministre de l’Éducation nationale, le Pr Abinou TEME, a présidé, samedi dernier, la cérémonie d’ouverture de l’atelier de validation technique de l’avant-projet du nouveau Programme décennal de développement de l’éducation et de la formation professionnelle, à l’Hôtel Radisson Blu. C’était en présence de son homologue en charge de la Formation professionnelle, Maouloud Ben KATTRA ; du représentant du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique ; du maire de la commune IV, etc.

L’objectif principal de l’atelier est de procéder à la validation de l’avant-projet des programmes du nouveau Plan sectoriel de l’Éducation élaboré par l’équipe technique en charge de la préparation du PRODEC 2. Il vise à enrichir le document sur la base des priorités et stratégies du nouveau plan sectoriel.
Pendant deux jours, les représentants des services déconcentrés et décentralisés ont de façon plus spécifique examiné les projets de programmes, sous-programmes et cadres logiques du nouveau plan sectoriel de l’éducation et de la formation professionnelle ; fait des propositions d’amélioration et d’enrichissement des projets de programmes, sous-programmes et cadres logiques du nouveau plan sectoriel ; validé et se sont appropriés les projets de programmes, sous-programmes et cadres logiques du nouveau plan sectoriel.
À l’ouverture des travaux, le ministre Abinou TEME, a rappelé que le Programme Décennal de Développement de l’Education (PRODEC) a pris fin en 2013. A cet effet, a-t-il fait savoir, une équipe technique composée des cadres des trois ministères en charge de l’Éducation et de la Formation Professionnelle a été mise en place pour la préparation du nouveau plan sectoriel. Dans le cadre de la préparation du nouveau programme, une évaluation du PRODEC1 a été faite ; des études spécifiques ont été commanditées par les départements en charge de l’Education et de la Formation Professionnelle. La restitution de la synthèse de ces études a eu lieu lors des concertations nationales et régionales avec les acteurs de l’Éducation et de la Formation Professionnelle. À la suite de cette phase de diagnostic, l’équipe technique de préparation du nouveau plan sectoriel a identifié les domaines prioritaires d’intervention, ainsi que les stratégies du nouveau Programme en lien avec les engagements nationaux et internationaux du Gouvernement. Les priorités et les stratégies ont été validées par les acteurs du secteur de l’Éducation et de la Formation Professionnelle.
Cette rencontre, a dit le ministre, constitue une des étapes importantes du processus d’élaboration du nouveau Programme décennal de développement de l’éducation et de la formation professionnelle.
En effet, elle se tient après les ateliers de concertations techniques régionales et nationales sur les résultats des études et évaluations ; les ateliers de validation technique des priorités et stratégies du PRODEC 2 et l’atelier de validation politique du modèle de simulation.
Après avoir capitalisé les conclusions issues de l’évaluation du PRODEC ; des études techniques réalisées ; des concertations techniques au niveau national et régional ; des résultats de l’analyse sectorielle des priorités, stratégies et options politiques retenues, l’équipe technique du PRODEC 2 a élaboré les projets de programmes et sous-programmes, ainsi que le cadre logique du nouveau plan sectoriel de l’éducation et de la formation professionnelle (PSEF).
Le coût global de la mise en œuvre de ce Plan sectoriel est estimé à 7 922 958 milliards FCFA sur la période 2019-2030.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *