Search
lundi 10 décembre 2018
  • :
  • :

Production record de coton en Afrique: la reconnaissance du chef de l’Etat aux cotonculteurs

La grande cour de la Compagnie malienne de développement des textiles (CMDT) de Kita a refusé du monde, hier jeudi, lors d’une cérémonie organisée pour exprimer la reconnaissance de l’État au monde paysan et particulièrement aux cotonculteurs pour la première place que notre pays occupe en Afrique à l’issue de la campagne agricole 2017-2018, avec 628 644 tonnes de coton graine.

La cérémonie était placée sous la haute présidence du chef de l’État, Ibrahim Boubacar KEITA, en présence de plusieurs membres du gouvernement, des présidents des institutions de la république, des élus, des cadres des structures du ministère de l’Agriculture, autorités coutumieres, communales et administratives de Kita et de la première région. Cette cérémonie grandiose a enregistré la présence de milliers de cotonculteurs venus de toutes les zones cotonnieres de notre pays.
Le Président de la république a eu droit à un accueil des grands jours. Tout au long du trajet, les populations des villages riverains sont sorties massivement pour ovationner le chef de l’État.
À Kita, le président de la république a rendu une visite de courtoisie aux notabilités, en présence des responsables du Grand forum du Mandé.
L’occasion a été mise à profit pour joindre l’utile à l’agréable, car en plus de la célébration du premier rang de producteur africain de coton, le chef de l’État à procédé à la décoration de plusieurs acteurs du secteur. Ils sont tous des paysans, des membres de l’encadrement et des cadres de la CMDT à être décorés par IBK pour leurs rôles déterminants dans cette prouesse. Une performance qui prouve à suffisance que le secteur agricole a de belles perspectives au Mali.
L’engagement du président Ibrahim Boubacar KEITA en faveur du monde rural est en train de produire les résultats escomptés. Un engagement qui se manifeste à travers la subvention des intrants et équipements agricoles, la hausse du prix d’achat du coton graine, l’allocation de 15 % du budget au secteur du développement rural…
L’honneur est revenu tour à tour au porte-parole du RECOTRADE, au chef de village et au maire de Kita de souhaiter la bienvenue au chef de l’État dans le Mandé.
Le représentant du RECOTRADE a déclaré que la population de Kita soutient le président IBK sans aucun calcul politicien.
Le chef de village de Kita, Moussa KEITA, a affirmé, quant à lui, que le Mali souffrirait si IBK n’avait pas brigué la magistrature suprême. Il a largement rappelé les actions salutaires du président IBK au niveau de tous les postes de responsabilité qu’il a successivement occupés.
Le maire de la commune urbaine de Kita, Sory Ibrahim DABO, a affirmé qu’en venant à Kita, accompagné par Drissa KEITA, un digne fils du terroir et ancien PDG de la CMDT à Kita, le chef de l’État prouve sa reconnaissance à la population de Kita tout entière. Il a témoigné que Drissa KEITA aime sa localité et n’a jamais ménagé ses efforts pour son développement.
Aussi, le maire Sory Ibrahim DABO a salué des cadres de la majorité présidentielle, précisément le maire du district qui est en train d’activer ses réseaux dans le cercle de Kita pour faciliter la réélection du président IBK.
Le Président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM), Bakary TOGOLA, a porté les mots de remerciement et de reconnaissance des paysans au Président de la république. Il a témoigné que les appuis de l’État au monde rural n’ont pas fait défaut durant le premier mandat d’IBK malgré la crise que traverse notre pays. Selon Bakary TOGOLA toutes les doléances du monde paysan ont eu des réponses satisfaisantes. C’est pourquoi, affirme-t-il, plus de 6000 cotonculteurs, à travers les zones cotonnières, ont fait le déplacement à Kita pour accueillir le président de la République et être des témoins oculaires de cette cérémonie de décoration.
Le Président de l’APCAM a remercié les paysans et l’encadrement technique pour la performance enregistrée et la CMDT pour avoir acheté et égrainé toute la qualité de coton produite avant la tombée des premières pluies. Il a annoncé la bonne nouvelle, selon laquelle, chaque producteur de coton bénéficiera une ristourne de 15 FCFA/kg produit de la campagne écoulée. Aussi, a-t-il prodigué des conseils aux paysans en vue d’une bonne campagne agricole.
Par ailleurs, Bakary TOGOLA a saisi l’occasion pour déclarer qu’après le premier mandat d’IBK les paysans souhaitent ardemment qu’il fasse un second mandat à la tête de notre pays. Il a indiqué qu’il n’existe aucune mésentente entre les paysans du Mali et que tous se mobiliseront pour offrir à IBK une victoire éclatante dès le premier tour de l’élection présidentielle du 29 juillet.
Le clou de la cérémonie a été la décoration d’une douzaine de personnalités pour leurs efforts inestimables afin de booster la cotonculture dans notre pays. Ces personnalités magnifiées pour services rendus à la nation ont reçu leurs décorations des mains du président Ibrahim Boubacar KEITA.
Il s’agit de l’ancien PDG de la CMDT, Drissa KEITA, fait Grand chevalier de l’ordre national ; le PDG actuel de la CMDT, le Pr Baba BERTHÉ, décoré Commandeur de l’ordre national du Mali. Le ministre de l’Agriculture, le Dr Nango DEMBELE, a été fait Officier de l’ordre national du Mali. Abdoulaye SANOGO, administrateur général du prix de croisement du coton ; Oumar DIAKITE, administrateur général de la filiale Est de la CMDT ; Ibrahim SISSOKO, administrateur général de la filiale Centre de la CMDT ; Modibo TANGARA, administrateur général de la filiale Ouest de la CMDT ont tous reçu la décoration de Chevalier de l’ordre national du Mali. Mme Mastan DIONFAGA a reçu, elle, la médaille du mérite national avec effigie abeille. Quant à Ousmane TRAORE, conseiller économique principal ; Moussa YATTARA, Conseiller économique principal ; Mme Maman COULIBALY, auditrice interne principale ; Mohamed TRAORE, chef usine Kita ; Désiré Zakaria KONATE, Chef CPA Kifosso, ils ont été faits chacun et chacune les concernant Chevalier de l’ordre du mérite national.
Dans son intervention, le président de la république a chaleureusement remercié la population de Kita et des villages riverains pour la grande mobilisation en faveur de son accueil.
Il a déclaré que la performance enregistrée cette année dans le secteur du coton méritait d’être magnifiée. De ce fait, il a remercié ceux qui ont pris l’initiative de cette cérémonie de reconnaissance.
Le chef de l’État a félicité l’ancien PDG de la CMDT, Drissa KEITA, pour ses efforts dans le domaine agricole.
Aussi, le chef de l’État a appelé les hommes politiques maliens à l’entente et à avoir pitié du pays. Par rapport à la question sécuritaire, IBK a exprimé sa fierté à l’armée malienne qui rassure aujourd’hui après les nombreux efforts en matière de formation et d’équipement. De même, a-t-il évoqué les initiatives qui étaient en train d’être prises pour permettre aux légitimités traditionnelles de notre pays d’être des médiateurs en siégeant dans le Sénat.
Une initiative qui a été sévèrement critique, à travers des marches de protestation lors desquelles les légitimités ont vite alerté.
Le chef de l’État a également informé que lors des marches durant le mois de carême qu’il a demandé aux organisateurs de savoir raison garder en expliquant les efforts entrepris pour l’organisation d’élections transparentes, crédibles et incontestables. Selon lui, la décision d’interdire cette marche ne visait qu’à épargner notre pays d’une situation de chaos.
Pour l’élection présidentielle du 29 juillet, le chef de l’État a appelé les Maliens à voter massivement pour le candidat de leur choix tout en donnant l’assurance qu’il aiderait le candidat vainqueur au cas où il ne sera pas réélu.

PAR MODIBO KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *