Search
dimanche 28 février 2021
  • :
  • :

Promesses Présidentielles: les preuves d’un Mali émergent

Le Conseiller à la communication du Président de la république, Ibrahim Boubacar KEITA, Racine THIAM, a animé, hier mercredi, à la Maison de la presse, sa traditionnelle rencontre avec les journalistes dénommée « Rendez-vous avec Koulouba ». À travers des échanges à bâton rompu avec les journalistes, Racine THIAM a survolé toutes les questions brulantes de l’actualité malienne, tout en rassurant avec des preuves à l’appui que les promesses faites par le Président IBK sont en train de se réaliser.

À l’entame de son propos, le conférencier a affirmé que Koulouba est conscient des difficultés et des désagréments que subisse la population malienne dans son ensemble. Des difficultés qui ont pour noms : l’insécurité pour certains, manque d’électricité et d’eau potable pour d’autres.
Pour Racine THIAM, concernant ces difficultés, il est nécessaire de se souvenir d’où on n’est parti. Ce qui lui a amené à faire une rétrospective sur les efforts qui ont été faits pendant les deux ans et demi d’IBK au pouvoir pour remettre l’Etat sur les pieds.

Le développement du Mali en marche
Avec des images sur l’aménagement de la route Bamako-Koulikoro et le pont de Kayo, Racine THIAM a soutenu que les promesses du Président IBK sont en train de se voir réaliser sur toute l’étendue du territoire national. Selon lui, toutes les dispositions sont prises pour la restauration de la confiance pour que les engagements pris au nom du Mali par le gouvernement sous l’égide du Président IBK puissent être respectés
Aussi, a-t-il soutenu qu’avec méthode, le Président IBK a priorisé la sécurité et la dignité du peuple malien à travers son indépendance par rapport à sa défense en dotant l’Etat et l’armée d’outils leur permettant de faire face convenablement à leurs missions régaliennes.
Comme preuve de la remise de l’Etat malien sur pied, a-t-il cité certaines presses étrangères qui reconnaissent que l’armée malienne est revenue de loin et a pu réaliser des progrès considérables pour la défense de l’intégrité territoriale du pays. De même, comme justificatif, le conférencier a mentionné le travail remarquable des forces de défense et de sécurité et les prouesses des services de renseignement et de sécurité, ces deux derniers mois, qui a valu le satisfécit de l’ensemble des partenaires qui ont reconnu que notre pays est devenu un maillon fort dans la lutte contre le terrorisme et les réseaux terroristes.
Selon Racine THIAM, le plus important pour amorcer le relèvement du pays est que le Président IBK a instruit à ses gouvernements successifs de remettre les fondamentaux de l’économie en place, de travailler à ce que la structure de l’économie puisse revenir après 2 à 3 ans de crise assez difficile.
«La forêt promise est en train de pousser. Les résultats sont là, car dans l’intervalle d’un an des performances presque inespérées dans notre situation ont été faites. Le FMI vient de confirmer que non seulement notre pays a fait des performances énormes (-6% de croissance en 2015), tout en maitrisant l’inflation. Le FMI a reconnu qu’en situation de guerre, d’insécurité, ce qui est presque exceptionnel, le Mali a maitrisé son inflation à moins de 1%. L’institution financière prédit également que 2016 sera meilleure à 2015. Les projets du Mali ont été cautionnés pour permettre, au-delà de la maitrise des fondamentaux, de la structure économique, de nous relancer vers le développement, vers le progrès.», s’est réjoui le Conseiller à la communication du président de la République.
Toujours comme preuve de la bonne marche du Mali vers l’avant, M. THIAM a informé que courant cette année 2016, le gouvernement a promis de mobiliser 120 milliards de FCFA dont 101 milliards sur budget propre de l’Etat pour les infrastructures routières, de l’énergie et de l’eau.
« Les preuves sont déjà palpables sur toute l’étendue du territoire nationale. Les projets sont en train de pousser de terre pour le bonheur des Maliens. Je vous ai toujours dit que l’arbre qui tombe fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse. Les forêts sont en train de pousser et les preuves sont visibles sur toute l’étendue du territoire », a affirmé Racine THIAM.

Le problème d’eau et d’électricité
Concernant les problèmes d’eau et d’électricité actuellement très récurrents dans notre pays, le Conseiller à la communication a évoqué deux facteurs, à savoir l’un conjoncturel et l’autre structurel. À propos du conjoncturel, il a noté la forte canicule en cette période qui a dépassé tous les records depuis plusieurs années maintenant. Quant au structurel, il a fait savoir que cela demeurera tant que les dispositions ne sont pas prises sur le long terme en anticipant sur l’évolution démographique de notre pays.
Selon le conférencier, le gouvernement a apporté des solutions conjoncturelles à court terme pour faire face aux problèmes d’eau et d’électricité qui allait être beaucoup plus important cette année que cela ne l’a jamais été auparavant.
« Il est vrai que les difficultés demeurent et nous comprenons les plaintes de nos compatriotes. Mais au-delà des réponses d’urgence que le gouvernement est en train de faire, il travaille à des réponses structurelles. Il existe un déficit structurel depuis plus de 20 ans en production d’eau potable et d’électricité. Il faudrait anticiper pour les générations futures en faisant des investissements colossaux qui permettront de prévenir la forte pression démographique que connaissent nos villes », a recommandé Racine THIAM.
Enfin, au nom du Président de la république, il a adressé à la presse des remerciements par rapport à la gestion responsable, patriotique et républicaine des informations autour de la santé de celui-ci.
Comme agenda du Président IBK pour ce mois de mai, on apprend qu’il est prévu des déplacements en Ouganda, au Nigéria pour un sommet sur Boko Haram et en Turquie.

PAR MODIBO KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *