Search
lundi 24 septembre 2018
  • :
  • :

Promotion de l’aviculture: lancement du 2ème concours de meilleur aviculteur

La Jeune chambre internationale (JCI), en partenariat avec les Grands moulins du Mali (GMM), a procédé, samedi dernier, au lancement de la deuxième édition du concours du meilleur aviculteur, au cours d’une conférence de presse qui a eu lieu dans les locaux du Groupe Achcar, dans la zone industrielle de Bamako. Sont concernés par ce concours, qui se déroule sur la période du 23 novembre au 20 décembre, les fermes avicoles de la capitale et ses environs, dans un rayon de 150 km.

La conférence était animée par Kaba Diakité de la Jeune chambre en présence de M. Yaya Coulibaly, consultant, et Drissa Konaté, directeur commercial des GMM.
Ce concours, selon le conférencier Diakité, est une sorte de récompense de bonne pratique de l’élevage et de contrôle de respect des conseils prodigués, à travers la formation, les plaquettes, les messages radios et télédiffusés.
L’échantillon prédéfini est de 50 fermes minutieusement sélectionnées par les GMM suivant des critères : 70 % des fermes sélectionnées sont des clients Bunafama et les 30 % restant se ravitaillent ailleurs. Les fermes sélectionnées doivent avoir un effectif de 500 sujets en pondeuses et 200 en chair, a expliqué le conférencier. Les fermes industrielles ne sont pas concernées par cette compétition qui vise à reconnaitre et à encourager les petites unités de production dans leur développement.
Pour cette deuxième édition, l’organisation a été confiée à la JCI, qui recrutera parmi ses militants des jeunes, qui mèneront les enquêtes indispensables auprès des fermiers, a expliqué M. Diakité. Les questionnaires de ces enquêtes sont élaborés par les services techniques du ministère de l’Élevage sur les poussins, l’alimentation, l’eau, le traitement, etc. En plus de l’opportunité pour ces jeunes de s’occuper pendant la période de l’enquête, ce choix permet aux enquêteurs de se familiariser avec ce milieu socio-économique, s’est réjoui le conférencier.
Les prix, qui récompensent les 10 meilleurs fermiers, seront remis au cours d’une soirée spéciale dédiée, le 20 décembre. En plus des prix qui seront remis, les lauréats gagneront également des équipements avicoles et des appuis-conseils des GMM et les services techniques du ministère de l’Élevage re associés à l’initiative.
L’aviculture occupe une place importante dans l’économie de notre pays, en termes de production de richesse, mais également de création d’emploi. Depuis quelques années le secteur est en pleine expansion et met en jeu de très nombreux facteurs économiques, techniques, zootechniques et sanitaires. Selon des statistiques officielles, depuis les années 2014-2015, la filière fait 110 à 115 milliards de francs CFA de chiffre d’affaires, une aubaine pour le développement du Mali à consolider à tous les prix.
Le concours des fermiers avicoles, dont la première édition a été organisée en 2016, est désormais confié à la Jeune chambre internationale Bamako élite. Quant au volet sponsoring, il reste entre les mains des Grands moulins du Mali.

Par Sidi Dao




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *