Search
dimanche 28 février 2021
  • :
  • :

Promotion de l’emploi jeune: les ambitions de l’APEJ en 2017

L’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes (APEJ) a tenu, hier mardi, au siège du Conseil national du patronat du Mali (CNPM) sis à ACI 2 000, la 20è session de son Conseil d’administration.

La cérémonie d’ouverture de la session était présidée par le ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, Mahamane BABY, en présence du directeur général de l’APEJ, Amadou CISSE.
D’entrée de jeu, le ministre BABY a rappelé que le présent Conseil d’administration se tenait dans un contexte marqué par l’engagement des plus hautes autorités du Mali qui travaillent sans relâche à la mise en œuvre effective de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale dans notre pays.
Aussi, a-t-il félicité la direction et tout le personnel de l’APEJ pour les efforts qu’elle ne cesse de fournir au quotidien pour le renforcement de l’employabilité des jeunes.
Par ailleurs, le ministre BABY a vivement encouragé les cadres de l’APEJ qui, selon lui, font preuve de détermination pour faciliter la création et la promotion de l’emploi des jeunes dans les zones difficilement accessibles pour des raisons d’insécurité.
«Les résultats obtenus en 2016 à travers le Programme emploi des jeunes, mis en œuvre par l’APEJ sont remarquables. Je fonde l’espoir que cet exemple de l’APEJ servira de source d’inspiration pour les autres structures», a-t-il déclaré. En effet, 2016 a vu les cadres de l’APEJ exécuter toutes les trois composantes du Programme emploi des jeunes, à savoir: La composante renforcement de l’employabilité des jeunes qui a touché 14 482 jeunes, à travers le stage de qualification professionnelle, le stage de formation professionnelle dont 5117 jeunes ont bénéficié et d’autres activités de réinsertion sociale comme les chantiers avec la formation de 970 jeunes, les espaces orientations jeunesse qui ont formé 562 jeunes et le Programme d’action d’urgence au Nord avec 5 904 formés.
La composante II qui est dédiée au développement de l’esprit d’entreprise chez les jeunes a concerné 8 988 jeunes à travers la formation en entreprenariat. Il est à noter que cette composante a permis également le placement par incubation d’entreprises de transformation agro-alimentaire de 60 jeunes
Quant à la troisième composante, elle a concerné le renforcement du dispositif des financements des projets des jeunes. Ce volet a permis de financer 2 883 projets dont 1 830 kits/fonds de démarrage dans le cadre de la mise en œuvre du projet de développement des compétences de jeunes (PROCEJ).
Pour rappel, il convient de souligner que le coût de ces activités, au titre de l’année 2016, s’élève exactement à 7 517 383 372 FCFA, soit un taux d’exécution de 63, 83%. Ce taux, faut-il précisé, ne prend pas en compte les financements ou garanties des projets qui s’élèvent pour la même période à la somme de 2 304 657 093 FCFA.
Au cours de cette session, les administrateurs ont examiné les documents portant sur le plan d’action et le projet de budget 2017.
Au programme de l’année en cours, il est prévu la construction des sièges pour les coordinations régionale de l’APEJ, le financement de projets dans les régions du Nord ainsi que dans le cercle de Niono.
Le ministre Mahamane BABY a révélé que l’année 2017 marque le point de départ d’une nouvelle année pleine d’espoir et d’attentes à combler au profit de la jeunesse. Ainsi, le budget prévisionnel 2017 est équilibré en recette et en dépense à la somme de 10 219 878 540 FCFA. Les activités, selon lui, concerneront 26 727 jeunes.
Enfin, il a exhorté la direction et le personnel de l’APEJ à intensifier ses interventions à l’endroit des zones affectées par la crise, en partenariat avec les différents projets et programmes structurants, tels que le PROCEJ, le Projet de formation professionnelle, insertion et appui à l’entreprenariat des jeunes ruraux (FIER), le Projet de formation et d’insertion des jeunes des régions du Nord du Mali.

Par Christelle KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *