Search
mercredi 19 décembre 2018
  • :
  • :

Promotion des investissements au Mali: l’agence amorce un nouveauvirage

Le ministre de la Promotion de l’investissement et du secteur privé, Konimba SIDIBE a présidé, hier lundi, dans les locaux de son département, sis à la Cité administrative, la 9è session ordinaire du Conseil d’administration de l’Agence pour la promotion des investissements (API-Mali).

La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence des administrateurs, des membres du cabinet dudit ministère ; des partenaires techniques et financiers, et naturellement le directeur général de l’API-Mali.
La présente session intervient à une phase cruciale de la vie de l‘agence à travers la mise en œuvre de la restructuration adoptée par la 8è session. Il s’agit de corriger les insuffisances de personnel de qualité qui a affecté l’agence les années précédentes.
Selon le ministre SIDIBE, l’API Mali a actuellement besoin des investisseurs maliens et ceux de l’extérieur.
Aussi, a-t-il reconnu, l’Agence pour la promotion des investissements était confrontée à d’énormes difficultés de restructurations. Avant de s’engager à faire tout pour que l’Agence soit une référence en matière de promotion des investissements dans la sous-région.
Par ailleurs, il a remercié les partenaires techniques et financiers pour leur assistance à cette structure.
«Mes sincères remerciement vont à l’endroit des observateurs, et des partenaires technique et financiers pour leur disponibilité et leur soutien pour l’avancée du Mali en général et celle de API-Mali en particulier. Au nom du gouvernement du Mali, par ma voix , qu’il me soit permis de vous adresser les vives reconnaissances de la Banque mondiale et de la Banque africaine de développement (BAD) pour le grand intérêt que vous portez au développement de notre pays», a-t-il dit.
Malgré ce tableau sombre, le ministre SIDIBE n’a pas manqué de saluer les exploits de l’agence de janvier 2016 à fin novembre de la même année. Ces exploits, gage de confiance des investisseurs, se traduisent par la création de 8756 entreprises dans un délai de 72 heures ; environs 44 milliards de FCFA d’intention d’investissement ; 621 projets agréés au Code des investissements ; 1781 emplois prévisionnels créés ; la déconcentration des Guichets uniques de Kayes et Ségou et la mise en place d’un service accueil moderne.
Pour le ministre SIDIBE, ces chiffres et résultats satisfaisants sont le fruit du travail acharné des employés de l’Agence renforcé par le constat soutien du département.
Le ministre SIDIBE a par ailleurs exhorté les acteurs à encourager et soutenir le développement des investissements directs étrangers et nationaux, à l’amélioration du climat des affaires, au développement et à la régulation des zones industrielles et d’activités économiques.
Enfin, souligne le ministre SIDIBE, c’est en réalisant ces missions qu’API-Mali s’inscrira entièrement dans la stratégie de croissance accélérée du gouvernement qui considère le secteur privé comme le vecteur de la croissance et de relance des investissements privés, comme une mesure nécessaire de l’accélération de cette même croissance», a-t-il rassuré.
Notons que le budget prévisionnel de l’API-Mali au titre de l’année 2017 est de 2,100 milliards de FCFA, dont 30% du budget national. Les 70%, eux proviennent de la participation des partenaires techniques et financiers.

Par Christelle KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *