Search
dimanche 9 mai 2021
  • :
  • :

PRVM-FASOKO: un congrès consacre le bicéphalisme

Entre le 26 décembre 2020 et le 27 février 2021, à moins de deux mois d’intervalle, deux bureaux ont été mis en place au Parti pour la restauration des valeurs du Mali (PRVM-FASOKO). L’un est dirigé par Mamadou Oumar SIDIBE, l’autre est désormais dirigé par Samba COULIBALY de la section de Bafoulabé, tous à l’issue d’un congrès. La guerre de la légitimité est-elle ouverte ?

Avec 119 voix, Samba COULIBALY de la section de Bafoulabé a été élu nouveau président d’un bureau de 111 membres du Parti pour la restauration des valeurs du Mali (PRVM-FASOKO), pour un mandat de cinq ans, contre 6 voix pour Mamadou SEGUERE de Sikasso, à l’issue d’un congrès extraordinaire, ce samedi 27 février 2021, organisé par le ‘’collectif des délégués contestataires du congrès du 26 décembre 2020’’, au CICB de Bamako.
À l’ouverture des travaux, on notait la présence de Ousmane SANGARE, président de la commission d’organisation du congrès ; de DIAKITE Rokia CAMARA, présidente des mouvements des femmes ; de Harouna SINAYOKO, président du mouvement des jeunes ainsi que les délégués venus de 37 des 49 sections du pays.
On notait également la présence de l’ancien député du Parti SADI, Baférémé SANGARE qui a représenté les partis amis du PRVM-FASOKO à ce congrès.
Les travaux d’ouverture étaient présidés par Badra Aly SAMAKE, représentant des secrétaires généraux des sections contestataires du congrès du 26 décembre 2020 et non moins secrétaire général de la section de Kalaban-Coro.
Les points inscrits à l’ordre du jour de ce rendez-vous politique étaient: la relecture des textes, l’élaboration des résolutions et la mise en place du nouveau bureau.
Avant tout propos, les congressistes ont rendu un vibrant hommage à leur camarade, père fondateur du PRVM-FASOKO, Me Wahabou TOURE.
Dans son discours d’ouverture, Badra Aly SAMAKE, secrétaire général de la section de Kalaban-Coro, au nom des secrétaires généraux contestataires du congrès du 26 décembre 2020, s’est dit ravi d’accueillir les congressistes au nom du PRVM-FASOKKO. Le président de la séance a signalé que sa formation politique continuait son expansion depuis son dernier congrès ordinaire du 2 avril 2016. Dans ses propos, il a révélé que le Parti pour restauration pour les valeurs du Mali avait connu beaucoup de succès sur le plan national. Cela se justifie, selon lui, par le nombre d’élus communaux obtenus par le parti. Le représentant des délégués contestataires a informé que le PRVM-FASOKO connaît un important nombre de nouveaux adhérents. Suite à l’échec du congrès extraordinaire convoqué pour le 26 décembre 2020, selon Badra Aly SAMAKE, les secrétaires généraux du parti ont décidé d’organiser un nouveau congrès ce 27 février 2021, tout en rejetant les décisions et résolutions découlant du congrès extraordinaire convoqué le 26 décembre 2020.
S’agissant du Statut, les congressistes ont amendé, au cours des travaux, les articles 20, 22, 23, 25, 27,28. Ensuite, les articles 13, 33,53 ont été amendés par les congressistes dans le règlement intérieur du PRVM-FASOKO.
Pour sa part, Samba COULIBALY, nouveau président du PRVM-FASOKO, a tout d’abord remercié les congressistes pour la confiance placée en sa personne pour occuper le poste de la présidence du Parti pour la restauration des valeurs du Mali. Le nouveau président a demandé à tous ses militants du bureau de faire face aux défis du parti. En début de mandat, selon le nouveau président Samba COULIBALY, les membres du bureau ne doivent pas trop parler, mais de se mettre au travail pour relever les défis. Il a informé qu’à part quelques mécontents, tous les cadres et militants du PRVM-FASOKO avaient pris part à ce congrès. Il a affirmé que les membres de son bureau feront tout pour que ces mécontents retournent dans leur famille le PRVM-FASOKO.
À signaler que conformément aux textes du PRVM-FASOKO, le nouveau président, Samba COULIBALY, élu par les ‘’délégués contestataires du congrès du 26 décembre 2020’’ a prêté serment devant les congressistes pour le respect strict des Statuts et règlement intérieur du Parti.

Par SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *