Search
jeudi 25 février 2021
  • :
  • :

Section III du RPM: test de mobilisation réussi du nouveau bureau

Secouée par une crise interne pendant plus de deux ans, les militants du Rassemblement pour le Mali de la CIII du district de Bamako ont accepté de faire la paix des braves. Après la mise en place du bureau de ladite section, sous la supervision du BPN, le 14 mai dernier, les responsables de la section ont organisé, samedi dernier, au siège à Ouolofobougou, une séance de lecture de coran suivie d’un déjeuner, en vue de consolider l’entente entre les militants et la paix dans notre pays, sous la clairvoyance du Président de la République Ibrahim Boubacar KEITA.

Le siège de la section III du RPM refusait du monde, samedi dernier. Et pour cause ? Le nouveau bureau issu de la conférence de section du 14 mai dernier a décidé de consolider l’entente et la paix retrouvées entre les membres de cette section. C’est ainsi qu’ils ont organisé, sous l’égide du secrétaire général, Ibrahim BOMBOTE, une lecture du coran autour d’un déjeuner récréatif. Ils étaient venus en grand nombre des comités et sous-sections du parti pour accompagner cette initiative des responsables de la section du parti. On y notait la présence du député RPM de la CIII le, Pr Kalilou OUATTARA, le secrétaire général de la section, Ibrahim BOMBOTE, et son adjoint Georges KEITA. Il y avait aussi des jeunes et des femmes qui s’étaient mobilisés pour la circonstance.
L’objectif, selon le secrétaire général adjoint, est de tout faire pour faire grandir la famille RPM de la CIII, dans le cadre de son apport pour l’exécution du programme de société du Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA.
Pour cela, M. KEITA a confié qu’aucun effort ne sera de trop pour le bureau de la section. « A cet effet, nous nous engageons, malgré les divergences, par-ci et par-là, à réunir les fils de la CIII du District de Bamako, au sein de la famille RPM. Seule l’union fait la force », a-t-il martelé. Il s’est réjoui que la section III du RPM soit enfin déterminée à aller de l’avant. C’est cela, dit-il, l’essentiel qu’il est indispensable de consolider à tout prix.
« Aujourd’hui, 11 des treize sous-sections ont été mises en place ; des mises en place couronnées par l’élection du bureau de section sous la conduite d’Ibrahim BOMBOTE. À présent, on ne peut pas encore dire que c’est l’entente parfaite. Mais nous continuerons d’œuvrer pour cette entente au sein de la section, pour l’intérêt du parti, celui des militants, en restant engagés pour le projet de société du président de la République », a indiqué le secrétaire général adjoint.
« Nous œuvrerons pour l’entente totale au sein de la section, nous n’épargnerons aucun moyen pour parvenir à cet objectif ; car conscients que seule l’union fait la force. Nous continuerons de tendre la main, d’être à l’écoute, d’être disponibles pour une famille RPM réconciliée avec elle-même et avec les populations qui sont sa raison d’être », a-t-il annoncé.
La rencontre a été, selon lui, une réussite, tant sur le plan organisationnel que sur celui de la mobilisation.
Les jeunes et les femmes venus nombreux ont également exprimé leur disponibilité à œuvrer avec les responsables de la section pour qu’une nouvelle page de l’histoire du RPM soit ouverte en CIII. Les populations, les jeunes et les cadres du parti du Tisserand sont les seuls perdants de cette mésentente, nous a confié un jeune.
« La crise nourrit la crise. Dans cette ambiance rien de concret et de durable ne saurait être construit. Nous nous réjouissons de cette initiative des responsables de la section et les soutenons », nous a confié un autre jeune.
« Après tout ce qui s’est passé au sein de notre section, nous avons voulu nous retrouver pour recréer, procéder à une lecture de coran avec nos religieux, afin qu’ils fassent des bénédictions pour le pays, pour le président de la République et pour nous-mêmes », nous a indiqué M. BOMBOTE. Cette initiative est aussi, selon lui, un test de mobilisation pour le nouveau bureau.
L’ancien député et secrétaire général de la section a exprimé sa satisfaction pour la mobilisation avant de remercier les militants pour le sacrifice consenti. Il a annoncé que d’autres initiatives vont être menées dans les jours à venir, dont l’organisation de conférences dans les quartiers pour conforter l’entente scellée.
Il faut noter que c’est le bureau politique national du RPM, instance suprême du parti, qui avait décidé de mettre fin au désordre qui régnait dans la section de ladite circonscription électorale. Le BPN, après avoir tenté de caresser dans le sens du poil les tendances qui se disputaient le leadership du parti, a fini par prendre toutes ses responsabilités. Toute chose qui s’est soldée, le 14 mai dernier, par la convocation d’une conférence de section et la mise en place du bureau de la section de la commune III.
Un bureau de 47 membres présidé par l’ancien député, Ibrahim BOMBOTE, qui succède ainsi à lui-même à la tête de la section qui a connu beaucoup des soubresauts à cause de querelles de leadership entre deux tendances qui se disputaient farouchement le contrôle du parti.
La nouvelle structure ayant été mise en place sous la supervision d’une Commission composée de plusieurs membres du Bureau politique national du parti, laquelle, par ordre de mission N° 0054BPN/RPM/2016 du 11 mai 2016 signé par le Président par intérim du parti, Boulkassoum HAIDARA, a reçu mandat pour ce faire. Ladite commission comprenait entre autres, Bakoni BALLO, en sa qualité de président, de Mme CISSE Korotoumou DIARRA dite Tati, de Issa N. TRAORE et de l’honorable Drissa TANGARA.

Par Sidi DAO



Section III du RPM: test de mobilisation réussi du nouveau bureau




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *