Search
mercredi 18 octobre 2017
  • :
  • :

Situation politique nationale de notre pays: le Parti UMP invite le gouvernement à engager des actions vigoureuses pour assainir le secteur financier et l’administration malienne.

Communiqué de presse

Le samedi 25 octobre 2014 s’est tenue au siège de l’Union des Maliens pour le Progrès (U.M.P), au quartier hippodrome de Bamako, une réunion extraordinaire du Bureau Politique National,  sous la présidence du Professeur Amadou Touré, Président du Parti.

Cette réunion était essentiellement consacrée à la situation politique nationale de notre pays. Elle a permis des échanges sur l’évolution des pourparlers d’Alger,  la lutte contre la corruption et la délinquance financière,  celle contre la maladie à virus Ebola,  les grèves successives des centrales syndicales des travailleurs et le dialogue entre le Gouvernement et les partenaires sociaux.

Sur les négociations d’Alger, le Bureau Politique National de l’UMP a souligné que notre Parti suit avec une attention particulière toutes les étapes du dialogue engagé avec nos frères entrés en rébellion. Il se réjouit des perspectives tendant à maintenir le Mali dans toutes ses frontières dans le respect scrupuleux de son intégrité territoriale et de sa laïcité.

Dans cette perspective et dans ce cadre,  le Bureau politique national de l’UMP ne cessera jamais de soutenir le Chef de l’État et son gouvernement dans toutes les actions visant à sortir notre pays de la grave crise actuelle.

S’agissant de la situation politique et économique du pays, le Bureau politique national de l’UMP est conscient des énormes difficultés que traverse aujourd’hui notre pays. Ces difficultés, à l’évidence trouvent leurs causes sans doute dans le mal gouvernance, cependant l’UMP est convaincue  qu’elles ne sont pas insurmontables tant que la volonté politique de les circonscrire existera.

Dans cette optique, le Bureau politique national de l’UMP se réjouit des annonces faites par le Gouvernement quant aux actions et mesures envisagées dans les prochains mois et qui,  à terme, peuvent porter fruit.

Le Bureau politique national de l’UMP invite le Gouvernement à prendre toutes les dispositions pour répondre aux légitimes aspirations de justice de la grande majorité de notre peuple en engageant des actions vigoureuses pour assainir non seulement le secteur financier, mais aussi toute l’administration malienne.

Aujourd’hui plus qu’hier nos forces de défense et de sécurité ont urgemment besoin d’être renforcées. L’armée doit être dotée de moyens suffisants pour accomplir sa mission régalienne de protection de nos paisibles citoyens sur toute l’étendue du territoire national.

Abordant le chapitre social, le Bureau politique national de l’UMP a jugé légitimes et pleinement justifiées les revendications des travailleurs du Mali ; il exhorte les partenaires sociaux et le gouvernement à engager un dialogue franc et ouvert tenant compte des réalités actuelles de notre pays notamment la cherté de la vie et les possibilités réelles des pouvoirs publics,  avec comme principe de base la juste répartition de la richesse nationale.

Sur l’épidémie de la maladie à virus Ebola qui est aujourd’hui une réelle menace pour la pour notre pays comme pour nos voisins, le Bureau politique national de l’UMP soutient la vision et la stratégie du gouvernement pour combattre ce fléau. Il est persuadé que les habitudes et les mœurs sont aussi des facteurs qui peuvent favoriser l’expansion de cette maladie. C’est pourquoi, le Parti  invite les populations, de tout sexe, de tout âge et de toute ethnie, à se mobiliser autour des autorités compétentes pour rapidement endiguer cette épidémie. Cette mobilisation doit s’exprimer surtout à travers le respect des règles et conseils édictés par les autorités compétentes.

Le Bureau politique national de l’UMP, Parti de la majorité présidentielle, saisit cette occasion pour féliciter et remercier le Ministère de la Santé et de l’hygiène publique et tout le personnel de la santé engagés aujourd’hui à travers des actions multiformes pour arriver à bout de cette très grave épidémie. Parallèlement il présente ses condoléances les plus attristées à toutes les familles du Mali et d’ailleurs aujourd’hui endeuillées. Il exhorte surtout les populations à ne pas céder à la panique.

Le Bureau politique national de l’UMP saisit cette occasion pour remercier toutes ses militantes et tous ses militants pour leur appui constant et les initiatives politiques visant à affirmer la place de notre parti sur la scène politique et aussi à renforcer la collaboration avec les partis frères et amis. Il exhorte la classe politique malienne à créer les conditions d’une unité d’action et une mobilisation sans précédent, afin que, comme un seul homme,  nous écartions du Mali, le spectre de la division, du racisme, de la corruption, de la maladie et de la misère.

Il invite enfin les Présidents des sections et coordinations de l’UMP à poursuivre inlassablement leur travail d’implantation des structures de base du Parti sur l’ensemble du territoire national et à l’extérieur.

 

Fait à Bamako, le 25 octobre 2014

 

Pour le Bureau Politique National de l’U.M.P.

Le Président

Professeur Amadou TOURÉ

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *