Search
jeudi 25 février 2021
  • :
  • :

Solidarité avec les blessés de Gao: les femmes contribuent pour 1 100 000 FCFA

Après le rassemblement du 28 janvier dernier au monument de la paix pour dénoncer l’attentat barbare perpétré contre le camp du MOC à Gao, les femmes du Mali, sans distinction de coloration politique ont effectué le déplacement vendre dernier à l’hôpital Gabriel Touré pour s’enquérir de l’état de santé de ces jeunes qui ont sacrifié leur sang pour concrétiser l’accord de la paix et de la réconciliation.

La délégation était conduite par Mme SANGARE Oumou BA, ministre de la Promotion de la femme de l’enfant et de la famille. En plus de cette visite, les femmes du Mali ont apporté une contribution de 1 100,000 CFA en vue de contribution à la prise en charge des blessés.
Ce sont des jeunes soldats déterminés que la délégation a rencontrés ce vendredi. Décidés à répondre à cette attaque traitresse, ces jeunes convalescents respirent tout simplement de la forme et ont promis à leur Maman de retourner sur la ligne de front pour dire non aux ennemis de la paix.
Selon le Pr Diango DJIBO, responsable des services d’urgences, les blessés qui sont en observation aux différents services sont aux nombres de 18, dont une femme. Ces blessés sont répartis entre la traumatologie et la neurochirurgie. Il a ainsi rassuré que les vies de l’ensemble de ces blessés étaient hors de danger.
Mme SANGARE Oumou BA, dans son allocution, a remercié le personnel soignant de l’hôpital pour sa promptitude et son patriotisme.
« Vous avez mis de côté tout intérêt personnel pour répondre à l’appel de votre pays. Merci pour votre mobilisation de Bamako à Gao. Malgré la gravité de certains cas, vous avez su nous démontrer votre professionnalisme. Cette douloureuse attaque nous a attesté que le Mali dispose des agents de santé qualifiés pour faire face à une situation de guerre. En tant que mères, nous sommes rassurées que nos enfants soient entre de bonnes mains. Au nom du gouvernement du Mali, au nom de toutes les femmes du Mali, à mon propre nom en tant que mère de tous ces jeunes recevez ma reconnaissance et celle de toutes les femmes qui ne sont pas là en tant que femmes leaders, mais des mères aux cœurs meurtris. Une fois encore merci pour tout. Et nous sommes à vos côtés pour surmonter ces moments difficiles », s’est-elle adressée aux blessés.
De son côté, Mme Aissata Lady TOURE a, au nom de ses sœurs, réitéré son soutien au gouvernement en ces moments combien difficiles. Pour elle, cette mobilisation de toutes les femmes du Mali doit rassurer.
« Encore une fois aujourd’hui, les femmes du Mali ont mis de côté leur coloration politique, sans divergence aucune, pour se mettre ensemble pour surmonter cette épreuve. Ce qui nous réunit ici, c’est le Mali, c’est l’état de nos braves enfants. Quand ce réflexe de mère nous tient, il n’y a pas d’opposition ni de majorité. Nous voyons tous simplement nos enfants pour qui nous sommes prêts à tout », a-t-elle indiqué.
M. Djibo de l’hôpital Gabriel Touré n’a pas tari d’éloges pour remercier pour apprécier ce geste des femmes.
« Vous avez parlé d’une modeste contribution. Un geste d’une mère n’est jamais modeste. Merci pour vos larmes, vos mots de soutien et vos sourires qui ont illuminé nos visages. Je vous rassure au nom de tout le personnel de l’hôpital Gabriel Touré que vos enfants sont entre de bonnes mains. Nous ne ménagerons aucun effort pour que ces jeunes se rétablissent le plus vite possible », a-t-il promis.

Par Christelle KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *