Search
jeudi 4 mars 2021
  • :
  • :

Solidarité: l’AIMF et la mairie du District soutiennent des structures caritatives

La mairie du District a sollicité et obtenu de l’Association internationale des maires francophones (AIMF) un accompagnement en vivres et kits sanitaires au profit des structures caritatives. L’initiative s’inscrit dans le cadre des actions de l’AIMF en vue d’atténuer les conséquences de la Covid-19 sur des habitants de Bamako.

La mairie du District de Bamako, en collaboration avec l’Association internationale des maires francophones (AIMF), a distribué le mardi 3 novembre des vivres à des services de prise en charge des cas sociaux notamment. La cérémonie de remise de la donation composée de riz, de mil, d’huile, de lait a été présidée par Boubacar TRAORE, Président de la Commission Affaires sociales du District de Bamako. Étaient avec lui d’autres responsables de services et des membres du Conseil de la mairie du district de Bamako. Les bénéficiaires, à l’instar de l’Association malienne de lutte contre les déficiences mentales chez l’enfant, de l’Union malienne des aveugles, du regroupement des veuves de Sotuba, de l’école des sourds, de la pouponnière, de l’Association des veuves de la commune I, étaient également présents.

S’exprimant à cette occasion, M. TRAORE a expliqué que la donation de l’AIMF à des populations de la ville de Bamako, à travers à la mairie du District, a deux objectifs.
D’abord, c’est une contribution de l’AIMF pour atténuer les conséquences de la pandémie à coronavirus qui est en train d’affecter considérablement le monde entier.
Ensuite, elle exprime la solidarité du partenaire à soutenir des structures œuvrant dans l’humanitaire. « Le don est venu dans le cadre du mois de la solidarité. Mais, sa remise a pris du retard », a-t-il indiqué avant de saluer la constance du soutien de l’AIMF à la mairie du District de Bamako. « Chaque année, on les sollicite, ils nous appuient dans la mesure de leur possibilité », a affirmé M. TRAORE. En plus des vivres, le don est composé également de kits sanitaires. L’ensemble de la donation est évalué à 40 millions de FCFA.
« Nous avons décidé de distribuer les kits sanitaires aux deux académies d’enseignement de Bamako et à des centres de santé. Nous estimons que l’on doit continuer à maintenir les mesures d’hygiène et sanitaires pour vaincre la Covid-19 », a précisé le Président de la Commission Affaires sociales du District de Bamako.
Toute souriante, Mme BOUNDY Mah SACKO, la directrice du centre Nelson Mandela qui est une structure d’accueil des enfants abandonnés, malnutris et aussi des enfants dont la mère purge une peine, a réceptionné la part de sa structure. « C’est un geste qui nous va droit au cœur. Il va nous soulager dans la prise en charge alimentaire des enfants. Je suis très contente », s’est-elle réjouie, tout en saluant la mairie du District et l’AIMF pour leur sens de la générosité.
Grâce à cet appui, ils peuvent améliorer le quotidien de 60 enfants pensionnaires du centre dont la prise en charge n’est pas toujours facile sans le soutien des autres. L’occasion ainsi pour elle d’inviter les autres acteurs du développement de s’inspirer de ce geste.
Quant au Directeur de la Coopération décentralisée et des relations internationales de la mairie du District, Mahamane M. TOURE, il a indiqué que chaque année l’AIMF exprime sa solidarité à la ville de Bamako, à travers divers gestes. Cette année, l’accent a été mis sur la Covid-19 qui a mis à genoux l’économie mondiale et affaibli davantage les pays en voie de développement.
Par ailleurs, il a saisi l’opportunité pour inviter la population au respect des gestes barrières, car la pandémie n’est pas encore éradiquée. « Plus que jamais, on ne doit pas oublier que la Covid-19 existe. Au Mali, il y a certes une baisse des cas de contamination, mais le virus circule toujours dans le pays », a-t-il alerté.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *