Search
lundi 1 mars 2021
  • :
  • :

Soun tigué Orange Mali: la mosquée Diarra de l’hippodrome visitée

A la faveur de sa 5e édition de l’opération «Soun tigué », Orange Mali a distribué, le jeudi dernier, 250 kits alimentaires aux fidèles musulmans de la mosquée Diarra de l’Hippodrome en ce mois béni de Ramadan avant de partager avec eux la rupture de jeûne.

Comme à l’accoutumée, l’opération de distribution de «Soun tigué» d’Orange Mali a démarré la semaine dernière par deux mosquées de Bamako et de Kati. Il s’agit de la mosquée de Sangarébougou dans la commune de Kati et de l’Hippodrome en commune II du District de Bamako.
Rentrant dans le cadre de la Responsabilité sociétale de l’entreprise, M. Joseu SAYE, responsable événementiel à Orange Mali, qui pilote cette opération, a souligné que cette initiative témoigne de la générosité d’Orange Mali envers les personnes les plus démunies pendant le mois sacré de Ramadan.
«Pendant ce mois, nous voulons apporter notre soutien aux personnes les plus défavorisées. Il y a beaucoup de musulmans qui jeûnent pendant ce mois, mais qui n’ont pas les moyens de s’acheter des vivres pour la rupture de jeûne. A ceux-ci, nous voulons donner du sourire. Il ne se reste que pour quelques jours », a indiqué M. SAYE conformément aux recommandations du Saint Coran exigeant des musulmans de multiplier les œuvres de charité.
M. SAYE a ensuite confirmé que pour cette 5e édition 8 mosquées de Bamako et de Kati ont été retenues suivant le critère de pauvreté. Et, dans chacune d’elle, il est prévu de distribuer de 250 kits alimentaires composés de lait, de sucre, de datte, de Nescafé, de thé, etc ; même temps d’offrir la rupture de jeûne aux fidèles musulmans.
A la mosquée Diarra de l’Hippodrome, en communion, les fidèles musulmans ont fait la rupture du jeûne en présence des responsables de lieu de culte, des notabilités de ce quartier et des représentants d’Orange Mali.
Au nom de l’Imam principal empêché, son adjoint, Mohamed HAIDARA, a remercié et salué l’entreprise Orange Mali pour la distribution de ces kits aux musulmans à l’occasion du mois de Ramadan. Pour lui, cette initiative est une bonne chose qui doit servir d’exemple dans notre pays, surtout pendant ce mois béni. Un mois pendant lequel, a-t-il poursuivi, les bonnes initiatives doivent être multipliées pour venir en aide aux pauvres. Dieu a recommandé, selon lui, à ceux qui ont des moyens de venir en appui à ceux qui n’en ont pas.
Et, en faisant le déplacement à l’Hippodrome, l’entreprise Orange Mali ne s’est pas trompée de cible et son geste, selon l’Imam HAIDARA, est une marque de considération et de respect pour l’islam que seul le Bon Dieu saura récompenser.
«Nous avons beaucoup de personnes qui ont des moyens et qui peuvent se permettre ce geste, mais elles ne le font pas. Et pourtant, c’est une recommandation forte de la religion afin de renforcer la solidarité, la pitié entre les frères musulmans. S’il y a par la grâce de Dieu, dans ce contexte, une entreprise dans le pays qui s’est donné cette mission, on ne peut que se réjouir », a félicité l’Imam HAIDARA.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *