Search
dimanche 7 mars 2021
  • :
  • :

Sport et aide humanitaire: pari gagné pour la commissaire Aminata Diallo

Lancé le 20 mai dernier, le mini tournoi féminin de football, initié par la Direction du développement social de la Police nationale du Mali, en vue de rapprocher la Police de la population, a connu, samedi dernier, son épilogue par le sacre de l’As Police qui a battu l’Alliance de Niamakoro par le score de 2 à 0. C’était sur le terrain de l’Ecole de Police, sis à NTominkorobougou.
Mais le clou de l’évènement a été la distribution d’importants lots de matériels et de vivres aux familles de policiers décédés, blessés et disparus de Kidal ; des victimes d’autres corps de l’armée ; des personnes ressources et des structures de santé.

Présidée par le directeur général adjoint de la Police nationale, Mahamadou Z. SIDIBE, la finale s’est déroulée en présence de plusieurs responsables de la Police nationale, notamment la présidente de la section de football AS Police, Mme TOURE Aminata DIALLO, Commissaire principal du 10e Arrondissement de Police, l’une des initiatrices de ce mini tournoi.
On y notait également la présence du directeur régional de la Police ; le directeur de l’Ecole de police ; les responsables de la justice ; les représentants de l’EUCAP Sahel et de la MINUSMA ; une très forte délégation de l’Assemblée régionale de Ménaka ; des imams et leaders religieux ; des chefs de quartiers de Bamako, ainsi plusieurs veuves et orphelins des forces de sécurité du Mali.
Le vendredi 20 mai 2016, il a été donné le coup d’envoi de ce tournoi historique, non seulement pour le sport féminin, mais aussi et surtout pour la consolidation des liens entre la population et les forces de sécurité, particulièrement la Police. Durant 2 semaines, les 6 équipes féminines engagées ont rivalisé dans une atmosphère de fraternité et de convivialité. Elles ont proposé des matchs de très belle facture d’une vivacité et d’une technicité qui n’ont rien à envier à des rencontres des jeux olympiques.
M SIDIBE a vivement remercié tous les acteurs (joueuses, encadrement, arbitres) et partenaires. Il a fait savoir que sans la population, point de Police ou de force de sécurité.
Et de poursuivre : « c’est le lieu de rendre un vibrant hommage à tous les éléments des Forces armées et de sécurité tombés sur le champ de l’honneur avec dignité en défendant notre cher pays, ses populations et ses biens. Certains ont été blessés, tandis que d’autres ont disparu ne laissant aucune chance à leurs familles de faire leur deuil ».
En reconnaissance de leur courage, leur dévouement et leur sacrifice ultime qu’ils ont consenti pour la nation malienne, il procédera à une remise symbolique de dons aux membres de leur famille dont la liste est loin d’être exhaustive.
«Nous avons voulu lancer l’action pour que demain cela soit suivi et renforcé, à savoir étendu à ces milliers de familles meurtries par la perte d’un de leur. Paix à leur âme», a espéré M. SIDIBE.
Aussi, sommes-nous à la veille du mois de Ramadan, mois de solidarité et de partage. D’’où l’occasion pour eux de penser aux malades, orphelins, aux personnes démunies et vulnérables, aux structures sanitaires en mettant à leur disposition des vivres et des matériels d’équipements sanitaires.
Le DGA de la Police a tenu particulièrement à remercier le président de la Chambre régionale de Ménaka dont la présence est pleine de symbole et de signification.
«Toutes les occasions sont bonnes, toutes les rencontres sont opportunes pour rappeler aux Maliens que nous sommes Un et nous devons rester Un», a martelé le DGA de la Police.
La présidente de l’As Police, Mme TOURE Aminata DIALLO, très émue a fait savoir que c’est le tout monde qui a gagné. L’objectif qui consiste de fédérer les esprits dans la paix et la solidarité est atteint. « Je suis très contente d’avoir vu mon équipe gagner. Je suis très heureuse», a-t-elle confié.
Par ailleurs, en sa qualité de l’une des initiatrices de ce mini tournoi, elle a rappelé que l’objectif de cette compétition de football est de promouvoir d’abord la femme malienne ; de permettre à la Police de mieux de se rapprocher de la population. D’autre part, a-t-elle expliqué, ce tournoi rentre dans le cadre de la contribution de la Police nationale au renforcement de la paix et de la réconciliation nationale.
«Nous sommes à la première édition de ce mini tournoi de football et nous espérons pérenniser l’initiative en vue de permettre à la Police de jouer pleinement son rôle et devoir d’aide en faveur des personnes en situation de difficultés», a indiqué Mme TOURE Aminata DIALLO.
La finale âprement disputée, faut-il rappeler, a été remportée par l’As Police face à l’Alliance de Niamakoro par le score de 2 à 0.
Selon les membres de la commission d’organisation, ce mini tournoi était réservé exclusivement aux équipes féminines de la 2e division de la ligue de football du District de Bamako. Pour cette 1e édition, 6 équipes ont pris part. Elles étaient réparties en 2 poules de 3 équipes.
Des familles de policiers décédés, blessés ou disparus des évènements de Kidal ; des victimes des autres corps (Gendarmerie, Garde, Protection civile et Douanes) ont reçu chacune un sac de 50 kg de sucre et un sac de 50 kg de riz.
Neuf personnes ressources, et 11 femmes démunies de Sénou, Niamakoro, Garantibougou et Banconi) ont également reçu des sacs de sucre, de riz et des sacs de chaussures.
Elles étaient 13 structures de santé et localités (ASACONIA, Maternité GMS, ASACOFA, ASACOSE, ANIASCO, ENP, Ganadougou, Baniko, Kassaro, Tiéoulena, Pouponnière II de Bamako, Ménaka et ASACOMISS) à recevoir des matelas, des berceaux, des tables d’accouchement, des charriots, des lits de pansement et des sacs de chaussures.

Par Sékou CAMARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *