Search
lundi 27 juin 2022
  • :
  • :

Sans Tabou: Assimi doit-il promulguer cette loi électorale ?

La nouvelle loi électorale au centre des dynamiques de pouvoir entre le CNT et le gouvernement ? La question mérite son pesant d’or après 92 amendements apportés au texte initial, l’organe unique de gestion des élections au Mali passe de 7 à 15 membres par l’organe parlementaire de la transition. D’ailleurs, Mme Fatoumata DICKO, au nom du gouvernement, n’avait pas manqué d’exprimer son désaccord au texte amendé qui vide, selon elle, la substance du projet de loi proposé par l’Exécutif. L’opinion publique elle aussi semble bien divisée sur la question. En tout cas, sur les réseaux sociaux, le courage des membres du CNT a été salué par une partie des internautes qui trouvent que le CNT a agi dans le sens de consolidation de la paix sociale. Par contre, nombreux sont également ceux qui crient aux ripoux au niveau du CNT qui ont vidé, selon eux, la loi de sa substance. C’est le débat de votre faceebookan de ce lundi…

Aguissa Ahmed Dicko : dans cette déclaration, on peut noter que les efforts du gouvernement sont passés inaperçus par un parti mère des autocrates. C’est de l’hypocrisie intellectuelle !

Ives Kouadio : 225 articles proposés par le gouvernement, 6 articles ont été supprimés et 92 amendements. La loi électorale Choguel a juste connue un toilettage conflictuel laissant place à la loi électorale du CNT.

Bé Ya Djoyoro Fah Anga ta drooon et vivement demain sur Renouveau TV

Samprin Bob : Non Walaye aujourd’hui a été journée noire pour le Sabugnuma Gang. Patisakana un seul camouflet du CNT, les jasements de grenouilles sont devenus insonores.  Un coup, ils ont appris à leurs dépens qu’ils peuvent ne pas tirer tous par le bout du nez pendant tout le temps.

Ko 4/7 CNT ko abada ko Edeye Assimi Ye Wa ? Ko 1/15 Wa le choix des représentants des autres structures et corporations Ida Bi Mougnini Ofènè la ?

Dougakoro Seydou Koumare : Wallaye Samprin Bob , aujourd’hui on va bien dormir grâce aux membres du CNT qui ont la tête sur les épaules pour se rendre compte vite des manigances du chef claniste, propagandiste et populiste démagogue rancunier. Chacun connaîtra son vrai visage et ses jours sont comptés. Allons seulement.

Aly Napo : le plus important c’est d’avoir une loi qui apaisera le pays. Dans le reste chacun voit ce qui l’arrange.

Thomas Général Moussa : cette loi électorale n’est qu’un mythe. Détrompez-vous, le dernier mot revient au peuple malien et c’est pour Gnagami tout. Nous sommes prêts à déstabiliser Bamako et ceux qui mourront, ils mourront

Kassim TRAORE : ‘’le CNT veut une loi consensuelle, une loi électorale des maliens et non d’un clan» Souleymane DE président commission loi CNT.

Amy Sanogo : la messe est déjà dite. Tout militaire qui souhaite être candidat à l’élection présidentielle doit démissionner quatre mois avant les élections. Le prochain président est suivez mon regard.

Maiimouna Danioko : merci au CNT. Nous voulons la paix, rien que la paix. Ce n’est pas une question de personne mais une question de pays.

Karim Kone : Heureusement il y a certain membre de ce CNT qu’ils ont la tête sur les épaules. Merci beaucoup M. DE

Maraka Zeguela : voilà des gens qui ne veulent pas de changements. Les militaires regretteront d’avoir choisi certains membres du CNT. C’est un retour en arrière. Je pense qu’il faut laisser les militaires entre les mains des politiciens.

Oumar Toure : lui-la est en train de faire tomber le Mali. Des corrompu sont en trAin de prend des lois a la place des Maliens ça n’ira nul part

Daouda Coulibaly : je me demande comment Souleymane De est devenu professeur.

Sidi Diarra : je ne suis pas du tout d’accord. Tous les pays sérieux font aujourd’hui le vote électronique, pourquoi pas le nôtre ? C’est archis faux

Housseini Adama Maiga : voilà pourquoi il ne fallait pas choisir des gens comme ça comme membre du CNT. Ils ne sont pas acteurs du changement, et n’en veulent pas

Maru Gass : que les militaires (5 colonels) ne se trompent pas. Il n y a aucun politicien malien qui embrasse ou supporte l’idéologie et la gouvernance militaire plus que Choguel. C’est le plus grand fan de l’armée de tous les hommes politiques maliens. C’est l’homme politique au Mali qui a le plus de courage, de savoir et d’intelligence de défendre son armée. D’ailleurs ces politiciens ne pensent même pas que les militaires doivent être impliques dans une question de gouvernance quelle que soit la circonstance. Donc méfiez-vous d’eux et éviter leur distraction.

Le CNT ne représente pas le peuple, car n’ayant pas été élu par lui. Votre équipe a relève tous les défaits du début jusqu’ aujourd’hui. Donc c’est une équipe gagnante qui doit être préservée dans toutes ces formes.

Nous demandons au président GOITA de ne pas promulguer cette loi.

Que le président du CNT forme une commission qui ensemble avec le gouvernement étudieront les amendements pour éviter tout dérapage.

Notre gouvernement actuel a inspiré tous les peuples de couleur pas seulement de l’Afrique. Donc le salut de la nation est dans l’entende et la bonne coopération des gouvernants.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *