Search
jeudi 14 décembre 2017
  • :
  • :

Tolerance et paix au mali : 5 moines du temple de shaolin attendus

Pour la promotion de la culture de la paix, notre pays accueille à partir du 25 octobre une mission de 5 moines du temple de Shaolin de la République populaire de la Chine. L’annonce de la mission a été faite, le mardi dernier, par le ministre de la Jeunesse et de la construction citoyenne à son département au cours d’une conférence de presse.

Avec le représentant de l’UNESCO, Ismaël BAH; le ministre Mamadou Gaoussou DIARRA a animé la rencontre. Aussi, des responsables de l’ambassade de la République populaire de la Chine au Mali ainsi que des membres du cabinet dudit ministère y ont pris part.

Saluant l’initiative, le ministre de la Jeunesse a souligné que la mission que le pays se prépare à accueillir est le fruit d’un accord de coopération stratégique pour la paix signé entre l’UNESCO et la fondation chinoise pour la paix mondiale.

Ainsi, l’un des volets de cet accord envisage, selon le ministre DIARRA, de faire la promotion de la paix et le processus de réconciliation dans le monde notamment dans le pays postconflit du continent africain. Notre pays lancé depuis plusieurs mois à un processus de sortie de définitive de crise a été retenu dans ce projet.

Pour la mise en œuvre du projet, a indiqué le ministre Mamadou Gaoussou DIARRA,  5 moines ont été choisis, dont deux de nationalité ivoirienne pour une mission de 3 semaines. Leur arrivée est attendue pour le 25 octobre, après une mission qu’ils sont en train d’effectuer en Côte d’Ivoire, a confirmé le ministre. Au cours de leur séjour dans le pays, ils sont attendus dans plusieurs activités pour la promotion de la culture de la paix. Le créneau choisi est l’art martial et des séances d’échanges avec des populations maliennes.

Puisque c’est une première au Mali de recevoir des moines. L’occasion, pour le ministre, d’exhorter les populations de leur réserver un accueil digne de l’hospitalité malienne qui a toujours fait notre force.

Toutefois, il a expliqué que l’idée et les objectifs de l’initiative sont de donner et de poser quelques choses de durables pour la paix et la culture de la tolérance dans le pays.

Ainsi, c’est en ami et frère que ces moines vont effectuer cette mission dans notre pays pour magnifier en plus les relations et les coopérations séculaires existantes entre nos deux pays.

« C’est un échange culturel et un rendez-vous de donner et de recevoir. Il s’agit de nous enrichir l’existant et permettre aux autres d’apprendre de nous. La mission est avant tout cela. Elle est loin d’être une tribune religieuse pour prêcher la bonne nouvelle », a soutenu le ministre Mamadou Gaoussou DIARRA.

Ces 3 semaines d’activités vont être l’occasion, espère le ministre, de créer une étincelle permettant aux hommes de se connaître et de se tolérer dans la différence. C’est ce dont notre pays a besoin aujourd’hui, a estimé M. DIARRA. Bref, il s’agit, selon le ministre, de transcender la différence pour une paix durable et un développement harmonieux.

Le représentant de l’UNESCO, de son côté, a également salué cette collaboration avec la fondation chinoise pour la paix mondiale qui va profiter au Mali pour la culture de la non-violence. Le résultat attendu pour ce projet est d’impacter sur la paix et du processus de réconciliation nationale par des échanges entre les personnes et d’opinion de tolérance.

Par Sikou BAH

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *