Search
samedi 19 juin 2021
  • :
  • :

Transition: le gouvernement attendu d’ici dimanche

Le nouveau chef du gouvernement, le Dr Choguel Kokalla MAIGA mène une course contre la montre pour l’atteinte des objectifs prioritaires, d’ici la fin de la Transition. A cet effet, il envisage de mettre en place son gouvernement d’ici le dimanche prochain et de présenter sa feuille de route devant le CNT dans 6 semaines.

Cette annonce a été faite, hier mercredi, par le nouveau Premier ministre, à l’issue de sa rencontre avec la délégation de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de l’Union Africaine et de l’Organisation des Nations Unies conduite par le Médiateur de la CEDEAO Goodluck Jonathan. La rencontre s’est déroulée à la Primature et l’une de ses premières réunions en tant que chef du gouvernement pour Choguel MAIGA.
L’objectif des hôtes du Premier ministre était d’évaluer le processus de la mise en œuvre de la Transition.
Souhaitant la bienvenue à la Mission, le Premier ministre a remercié la CEDEAO pour son accompagnement constant et rappelé que l’organisation se tient aux côtés du Mali, à chaque étape critique, depuis près de 10 ans.
Puis, il a exposé à la délégation sa vision du processus de la Transition.
Le Dr Choguel Kokalla MAIGA se dit conscient que le plus difficile commence maintenant, mais reste convaincu qu’avec l’inclusivité et une parfaite entente entre les différents acteurs, la Transition peut bien réussir.
Mais, compte tenu du temps restant de la Transition assez court pour engager tout ce qui avait été envisagé, le nouveau Premier ministre estime qu’il faut prioriser et hiérarchiser les actions. En clair, il s’agit, selon lui, de réaliser ce qui est possible, de rendre possible ce qui est nécessaire.
Dans cette optique, le chef du gouvernement a déclaré qu’il entend élaborer, dans 6 semaines soit moins deux mois, sa feuille de route. Ce document politique qui sera soumis au Conseil national de Transition pour validation sera articulé autour des préoccupations des Maliens, a-t-il promis.
De même, à l’issue de la rencontre, il a abordé la question de la mise en place d’un nouveau gouvernement très attendu dont la mission sera de poursuivre le combat contre les défis qui assaillent le pays depuis des années. Mais, également, de contribuer à l’atteinte des missions de la transition comme l’organisation des élections.
«Sauf avis contraire du président de la Transition, avec lequel je m’entretiens quotidiennement, nous avons l’intention, au plus tard dimanche, d’annoncer aux Maliens la composition du nouveau gouvernement », a déclaré M. MAIGA qui a commencé les consultations depuis quelques jours.
Selon plusieurs sources, le Dr Choguel Kokalla MAIGA, avant même sa confirmation par le président de la Transition Assimi GOITA avait entamé des discussions avec des partis et regroupements politiques dans le cadre de la formation de son gouvernement. Dans cette dynamique, un cadre de l’Alliance pour le Mali (EPM) nous a affirmé que leur regroupement avait été consulté la semaine dernière.
Déjà, à en croire le nouveau chef du gouvernement, l’équipe qui sera mise en place sera inclusive. Il s’agit d’une stratégie pour apaiser le climat politique et social surtout que des partis politiques se positionnent pour dénoncer toute approche unilatérale et non inclusive.
De son côté, le Médiateur de la CEDEAO a félicité le Dr MAIGA pour sa nomination à la tête du Gouvernement et lui a souhaité pleine réussite dans ses nouvelles fonctions. Par ailleurs, Goodluck Jonathan a réitéré l’engagement de la CEDEAO à accompagner le Mali pour la réussite de la Transition.
La CEDEAO s’est félicitée de la parfaite convergence de vues entre l’organisation et les nouvelles autorités de la Transition.
Quant à la sanction de la CEDEAO, elle est toujours en place.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *