Search
lundi 27 juin 2022
  • :
  • :

Unanime condamnation

MARA interpelle les autorités sur la protection des civils
J’ai été profondément choqué par l’attaque lâche et barbare contre des civils entre Songho et Bandiagara ayant occasionné la perte d’une trentaine de vies innocentes.
Je présente mes sincères condoléances aux familles durement éplorées et à l’ensemble de la Nation. Je prie pour le repos des âmes arrachées à notre affection.
Je condamne avec la dernière vigueur le terrorisme et toutes les atteintes aux droits des populations.
Je demande à nos autorités de placer la protection des civiles au premier rang de leurs priorités sécuritaires.

LE RENAJEM S’INDIGNE ET INTERPELLE
Le Réseau National de la Jeunesse du Mali (RENAJEM) est profondément attristé par l’attaque ignoble et inhumaine contre les civils à mains nues entre Songho et Bandiagara au Mali ce vendredi 03 décembre faisant une trentaine de pertes en vies humaines, des dégâts matériels et plusieurs blessés graves.
Le RENAJEM condamne cet acte lâche, s’incline devant la mémoire des victimes et souhaite prompt rétablissement aux blessés.
Dans cette épreuve douloureuse pour la nation, le RENAJEM invite les autorités de la transition et les nombreuses forces étrangères sur notre territoire à satisfaire le besoin vital de sécurisation des personnes et de leurs biens au Mali.
Le RENAJEM réitère et lance un appel pressent à l’ensemble du peuple malien à l’union sacrée et au rassemblement, unique condition d’arrivée à bout des ennemis de la paix et de notre nation.
Le RENAJEM invite la jeunesse malienne à se mobiliser davantage pour la sécurisation du pays.
Bamako, le 04 décembre
Le Président du Conseil d’Administration
Mr Alioune GUEYE
Le PARENA condamne un massacre
épouvantable
Le vendredi, 3 décembre 2021, aux environs de 13 heures, un crime abominable a été perpétré près de Songho à 1 kilomètre de la Route internationale du poisson (RN15), et à une dizaine de kms de Bandiagara: un camion de transport de passagers a été attaqué et brûlé par des monstres.
Bilan: une trentaine de corps calcinés. Parmi les victimes, des femmes, dont certaines enceintes et des enfants. Plusieurs suppliciés étaient des déplacés internes qui avaient été contraints de quitter leurs foyers du fait de l’insécurité grandissante dans la région.
Le PARENA condamne énergiquement ce massacre épouvantable et invite les autorités à rechercher, par tous les moyens, les barbares et leurs complices qui ont commis ce crime monstrueux, pour les traduire en justice.
Il exprime sa compassion et présente ses condoléances aux familles éplorées des victimes innocentes, aux populations de Songho, de Bandiagara et de tout le Plateau.
Il souhaite prompt rétablissement à la vingtaine de blessés rescapés de l’enfer du camion incendié.
Le PARENA est profondément inquiet de l’extension continue de l’insécurité sur tout le territoire.
Il invite les autorités militaires et civiles de la transition à se concentrer sur l’essentiel c’est-à-dire les défis et les dangers qui menacent l’existence du Mali, à rassembler le pays tout entier autour de ses priorités brûlantes.

Bamako, le 4 décembre 2021
Pour le PARENA
Tiébilé Dramé
Le RPM exprime sa totale solidarité et sa compassion…
Le Rassemblement pour le Mali (RPM) a appris avec stupeur, hier vendredi 03 décembre 2021, l’attaque lâche et barbare contre les civils brûlés à l’intérieur d’un car transportant des forains entre Songho et Bandiagara faisant une trentaine de pertes en vies humaines et plusieurs autres blessés.
Le Rassemblement pour le Mali (RPM) tout en condamnant cet acte ignoble, s’incline devant la mémoire de ces innocents qui n’ont rien fait pour mériter un tel acte pendant qu’ils se rendaient paisiblement chez eux. Le RPM souhaite prompt rétablissement aux blessés.
Le Rassemblement pour le Mali (RPM) présente ses condoléances à la nation malienne, aux populations de la région de Bandiagara et aux familles des victimes auxquelles il exprime sa totale solidarité et sa compassion.
Dans cette épreuve particulièrement douloureuse pour notre nation, le Rassemblement pour le Mali (RPM) exhorte les autorités de la transition à tout mettre en œuvre pour la sécurisation des personnes et de leurs biens et appelle l’ensemble du peuple malien à la mobilisation et à l’union sacrée autour des FAMAs.
Bamako, le 04 décembre 2021
Le Président,
Dr Bokary TRETA
Officier de l’Ordre National


Previous PostLa contre-attaque Abdel Kader MAÏGA


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *