Search
samedi 23 octobre 2021
  • :
  • :

Youth connekt Mali: promouvoir l’entreprenariat jeune

Le ministre de la Jeunesse et des sports, chargé de l’instruction civique et de la construction citoyenne, Mossa Ag ATTAHER, a présidé, hier jeudi, le lancement officiel du Programme Youth Connekt. C’était au Centre international de conférence de Bamako, en présence du représentant du PNUD, Alfredo TEIXEIRA ; du point focal du programme, Mahmoud Baba ARBY, du président du CNJ, Habib DAKOUO, et plusieurs jeunes.

Le Programme Youth connekt Mali est placé sous la tutelle du ministère de la Jeunesse et des sports, chargé de l’instruction civique et de la construction citoyenne. Il a été conçu sur le modèle de Youth Connekt Africa qui a été lui-même créé en 2012 par le gouvernement du Rwanda, en partenariat avec le PNUD au niveau global.
Selon les explications du point focal, Youth Connekt Africa est une solution locale africaine positionnée pour fournir des solutions pertinentes pour le sud mondial et pour soutenir la mise en œuvre d’initiatives Sud-Sud pertinentes pour autonomiser les jeunes.
Il a fait savoir que ce programme fonctionne comme une plateforme panafricaine avec la vision de connecter la jeunesse africaine pour la transformation socio-économique. Une plateforme qui cherche à autonomiser les jeunes en améliorant leurs connaissances, leurs expériences et leurs compétences tout en investissant dans leurs idées, innovations et initiatives.
« Youth connekt a comme vision de connecter la jeunesse africaine pour la transformation socio-économique. Comme mission du programme, il s’agit d’une plateforme panafricaine qui vise à autonomiser les jeunes en améliorant leurs connaissances, leurs expériences et leurs compétitivités tout en investissant dans leurs idées, innovations et initiatives, afin que l’Afrique progresse dans l’exploitation de ses dividendes démographiques d’ici 2030 », a détaillé Mahmoud Baba ARBY.
Le point focal a informé que le but est de créer 10 millions d’emplois dans des environnements d’emplois durables dans les industries émergentes ; de créer 25 millions d’opportunités grâce à la formation et à l’inscription sur les lieux de travail ; d’identifier un million de leaders qui fournissent des solutions, participent au plaidoyer et deviennent des modèles dans leurs communautés.
Aussi, l’on apprend que Youth connekt s’engage à développer des initiatives et des politiques durables qui réduisent les inégalités entre les sexes dans l’éducation, l’emploi, la technologie et le leadership.
Le Président du Conseil national de la jeunesse, Habib DAKOUO, a apprécié l’initiative de cette plateforme tout en invitant la jeunesse à forcer l’admiration et se rendre incontournable.
Il a appelé les jeunes à s’organiser dans l’unité pour bénéficier les opportunités qu’offre ce programme.
Le président de la faitière de la jeunesse malienne a déclaré que Youth connekt vient à point nommé et aura comme socle l’entreprenariat et la création d’emplois au profit des jeunes.
« Il s’agit de lier l’acte à la parole dans une démarche inclusive. Vous avez balisé le terrain pour un avenir prometteur. Votre combat est le nôtre, et nous porterons le flambeau très haut », a déclaré Habib DAKOUO.
Le Représentant résident adjoint du PNUD dans notre pays, Alfredo TEIXEIRA, a informé que Youth connekt est déjà présent dans plus de 20 pays en Afrique. Il a salué l’engagement de la jeunesse en faveur de la paix et du processus électoral.
Il a rassuré que son organisation renforcera l’autonomisation des jeunes et contribuera davantage à promouvoir les droits des générations futures.
Le ministre de la Jeunesse et des sports, Mossa Ag ATTAHER, a indiqué que Youth connekt-Mali tire sa légitimité de Youth connekt Africa, dont l’objectif fondamental est de booster le plein potentiel de la jeunesse africaine.
Il a soutenu que c’est un programme qui visait à renforcer le dialogue entre les jeunes, la société et le gouvernement pour collecter des données pouvant servir dans l’élaboration des politiques publiques.
« L’organisation du premier sommet africain de Youth connekt africa à Kigali au Rwanda en juillet 2017, auquel le Mali avait pris part, a permis de rassembler les jeunes venus de plusieurs pays d’Afrique, les cadres de la jeunesse, les partenaires techniques et financiers autour de l’idéal de la plateforme continentale qui vise à éveiller chez les jeunes l’esprit de participation, d’engagement, de conscientisation, d’autonomisation en vue de dégager leur potentiel au profit de leurs différents pays », a rappelé le ministre de la Jeunesse.
Il a déclaré que cette démarche de Youth connekt Africa et Youth connekt Mali faisant de la jeunesse le moteur du développement cadre parfaitement avec la vision du président de la Transition, le Colonel Assimi GOITA.

PAR MODIBO KONÉ




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *